samedi 4 août 2018

Balade dans Shade

La particularité de hameau de Shade est qu'il est le plus isolé du Zanskar. Ici, on retrouve le Zanskar d'autrefois. Ici, le modernisme n'est pas de rigueur, les foyers se chauffent et cuisinent uniquement à la bouse de yak. Pour l’alimentation, c'est ce que les habitants cultivent dans leurs champs .....etc.



 Lorsque l'on se promène dans le hameau, on pourrait croire qu'il est exclusivement habité par des vieux, des femmes et des enfants !!



Des hommes, les femmes en ont, même parfois deux voire plus, puisque la polyandrie fraternelle, bien qu'elle soit interdite depuis l'indépendance de l'Inde, est encore pratiquée dans la région. Mais en été, les hommes sont absents, car ils sont partis chercher du travail dans les grandes villes. Alors les femmes, ici ou ailleurs au Zanskar, travaillent d'arrache-pied pour élever les enfants, cultiver, s'occuper des bêtes (les traire et après, avec le lait, faire du yaourt, fromage et beurre), cuisiner etc ......... Ce n'est pas du travail à mi-temps, mais bien à plein temps, 24 heures sur 24.



Pourtant lorsqu'on arrive chez Rigzing, on ne l'entend jamais se plaindre de quoi que ce soit et c'est toujours avec le plus grand sourire qu'on est accueillis dans sa maison. Je me souviens d'une année où Pascale et moi avions été emportés par les eaux de la Niri Chu et que nous étions rentrés, encore avec Jean-Louis, vaille que vaille à la maison. Elle qui travaillait dans les champs, a tout laissé tomber pour nous préparer de la soupe afin qu'on reprenne un peu de force. Respect à toi Rigzing, nous aimons venir chez toi et quand je dis nous, je pense aussi à mon cercle restreint d'amis qui passent par chez toi, comme  Christian, Anne et jean-Louis.  


Aujourd'hui, nous allons nous balader dans le hameau et ses alentours et de préférence, le plus haut possible afin d'avoir les plus belles vues de ce bel endroit.




Ici le piège à loup. Animal qui peut faire des ravages dans les troupeaux de biques et qui forcément n'est pas trop aimé.


Cela doit être, à ma connaisse, le seul piège encore intact dans la région.


En tout cas, tout le laisse supposer !!








La randonnée fut belle. Maintenant nous rentrons car je ne veux pas louper le spectacle qui me tient le plus à cœur .........








......... le retour du troupeau de biques des pâturages. Il a lieu tous les jours vers les 18 heures. 







Pour le repas du soir, Rigzing nous demande ce que nous voulons manger ? 
C'est sans hésitation, ce sera une Thenthuk. 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire