dimanche 19 août 2018

Départ pour le Spiti

Etant donné que nous devons être prêts à 5h, sans trop savoir si nous allons réellement partir, le réveil a donc sonné à 4h. Le temps de prendre une douche, fermer mon sac que je descends directement sur le parking, pendant que Pascale se prépare aussi. J'arrive au parking où se trouve un véhicule en stationnement. Ho ho, je vais voir jusque-là et je vois le chauffeur qui dort sur le siège arrière. Toc toc, il ouvre les yeux et je lui demande si c'est le 4x4 pour le Spiti ? Oui !! Ok, il peut faire à son aise, puisque j'ai encore le sac de Pascale à descendre et il n'est sûrement pas encore fermé.
Dans la chambre, j'annonce que nous ne nous sommes pas levés pour rien car le taxi est devant la porte. Le temps de vider la chambre et de charger nos affaires dans le véhicule, nous sommes prêts et heureux de pouvoir quand même partir au Spiti.
Je demande au chauffeur si les nouvelles de la route sont bonnes ? Il répond qu'il n'a pas plu cette nuit. Il y a donc des chances que ça passe !! Pas plus que ça ? Non pas plus !!!
C'est alors que le gars de l'agence arrive en vélo !? Ce n'est pas sûr que la route soit libre, suite aux éboulements. Il téléphone pour avoir les derniers renseignements. Petit moment d'attente et 10 minutes plus tard, on reçoit le feu vert. En route ............... Au programme : descendre en direction de Manali et avant de prendre la route pour le Rhotang La, on bifurque à l'est pour rentrer dans une vallée qui nous fera passer le Kuzum La (4335m). Ce col est la porte d'entrée de la vallée du Spiti. Tout cela sur une distance de 185 km, que nous ferons, si tout va bien, en +/- 12h. Longue et difficile, cette route traverse de fabuleux paysages. 
Pour rappel, voici la carte.

La première partie de la route, qui est bitumée, se déroule sans trop de problème, si ce n'est que nous avons été arrêté quelques instants par une transhumance de vaches et de biques.
C'est franchement qu'un détail, car c'est après que le trajet deviendra plus R&R !


Nous comprenons très vite pourquoi nous n'étions pas certains de quitter Keylong et pourquoi cette route est si souvent fermée.





Et cela se complique encore un peu plus au fil des kilomètres.






Encore heureux que le beau temps soit revenu. Une petite pause pour se dégourdir les jambes est la bienvenue ......


.............. Par contre, il y en a qui ne fond que ça !!!!!! 


Le décor est toujours plus grand et toujours plus beau.







C'est ici que nous commençons la montée du Kunzum La.




Au sommet, petite halte où se dresse un temple dédié à la déesse Durga. 







Puis c'est la descente vers le Spiti avec un arrêt à Lossar pour le contrôle des passeports.



Même lorsque la route semble plus facile, il peut quand même y avoir un éboulement imprévu. Ce chauffeur a eu la peur de sa vie car s'il n'avait pas été bloqué là, il aurait alors atterri plusieurs dizaines de mètres plus bas !!


Puisque la remise du camion sur la route va prendre un temps indéfini, nous décidons de continuer à pied en attendant que notre 4x4 nous récupère.  





La balade est rendue agréable par le décor.


Notre chauffeur nous a repris et nous voilà, avec la vallée et la rivière Spiti en vue.


Dans une heure, on sera à Kaza. La journée aura été longue.



Une autre aventure va pouvoir commencer.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire