vendredi 31 août 2018

Du Spiti au Kinnaur

L'étape de Gyu, marque notre dernière journée au Spiti. Ce matin, nous allons partir vers le Kinnaur. Bien que cette région soit surnommée "le trésor caché de l'Himalaya", nous n'y ferons que deux étapes : Chiktul et Sarahan. 


On aurait tellement voulu faire le Trek "Kinner Kailash Parikrama" (qui était au programme), mais la météo ne se prête guère pour faire ce circuit difficile et de plus, il est obligatoire de se procurer un “inner line permit” 
Ce trek est une " Parikrama " ou " Kora " (circumambulation) autour du mont Kinner Kailash qui commence au village de Thangi puis passe par les hameaux de Charang et Chitkul. 


Nous voilà donc encore à Gyu, où nous avons fermé nos sacs après une dernière visite au moine Gelugpa Sangha Tenzin en haut de la colline. 
Cette fois, c'est le départ à pied bien évidemment ! Nous traversons le village où c'est le moment de rassembler les biques pour les conduire aux alpages, tandis que les vaches restent bien pénardes chez elles ! Et que d'autres villageois rentrent les provisions pour nourrir les bêtes durant l'hiver.



Ce fut un sacré bon moment qui ne s'oubliera pas.



................... et nous reprenons la vallée. Cette fois, plus de camion militaire pour nous prendre en charge. Fort heureusement, la route descend continuellement jusqu'à l'embranchement avec la grand route. 


 
Route qui nous conduira à Chiktul via Reckong Peo.


Lorsque nous arrivons sur la grand route, nous poursuivons à pied, étant donné que nous ne connaissons pas les horaires de bus.
 

Après 8 km, nous arrivons à Sumdo où il y a un arrêt de bus avec des gens qui attendent. Nous patientons donc avec eux.


Installés dans le bus, nous voilà partis pour une série de cols à passer tout en circulant sur une route qui devient de plus en plus réfractaire à tout véhicule.




Heureusement, cela passe toujours .... ou presque !!


Nous avons pris tellement de retard qu'il nous faut passer la nuit à Reckong Peo qui est le centre administratif du Kinnaur. Les touristes n'y restent que la nuit avant de continuer leur périple. Ce sera notre cas.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire