samedi 18 août 2018

Les nouvelles ne sont pas bonnes

Le patron de l'agence où nous avons réservé le taxi, vient de passer à la guesthouse pour nous annoncer que la route pour le Spiti était fermée suite à des éboulements dus à de gros orages qu'il a eu dans la région de Losar. Pour le moment, il ne peut rien confirmer et il faudra attendre demain matin pour en savoir plus !!!
Rien de trop grave pour nous, du moment que dans les deux ou trois jours suivants, nous pouvons passer, ce sera déjà très bien.


Le seul point positif de cette situation, c'est que les nuages arrivent au-dessus de Keylong et nous pouvons, de ce fait, avoir une belle vue sur la Lady of Keylong.


Les choses étant ce qu'elles sont, nous décidons Pascale Jean-Louis et moi, d'aller boire un verre dans un bar/ resto qui donne sur la route Manali / Leh.

Là, nous discutons de tout ce que nous avons vu et aussi de ce qu'il y a encore à voir dans le coin mais que nous ne verrons pas par manque de temps. C'est alors qu'un homme vient à notre table et nous dit, que lui aussi aurait quelque chose d'intéressant à nous montrer. Il ne peut en dire plus, mais confirme que l'on ne sera pas déçu de la visite toute particulière.

Notre premier réflexe est de se dire qu'il veut nous mener en bateau ! Mais là, il nous parle d'une collection bouddhique privée, qu'il ne montre jamais. Et s'il veut le faire, pour nous, c'est qu'il a +/- compris en nous écoutant, que nous étions des personnes intéressées par le sujet !! On se regarde et on se dit que nous ne risquons pas grand chose à partir avec lui pour voir cette collection ................ 

Ce que nous découvrons derrière cette porte, est une véritable "caverne aux trésors" 




Avec un énorme stupa en argent avec des reliefs en cuivre incrusté des pierres turquoises.
Afin que nous puissions découvrir le stupa dans son entièreté, le propriétaire se donne la peine de le déballer complètement.


 Malgré la mauvaise luminosité, nous sommes littéralement scotchés par ce que nous voyons.


Mais dans cette pièce qui ne fait pas plus de 30 m², il n'y a pas que ce stupa, il y a aussi de nombreuses statues.





Avec la plus grande oeuvre de cette pièce, la déesse Bodhisattva 



  Sur les murs, de belles fresques murales qui feraient pâlir d'envie de nombreux monastères. 


Au fur et à mesure de la visite, nous ne savons plus où poser nos yeux, tellement nous allons de découverte en découverte.




Nous avons pu tout voir et même tout photographier comme bon nous le voulions. 
Nous ne remercierons jamais assez ce monsieur, qui veut garder l'anonymat, et qui nous a fait découvrir cette collection unique du bouddhisme.

Il ne nous restait plus qu'à rentrer à Keylong, la tête encore dans les nuages.
Arrivés à la GH, un message du patron de Share Taxi nous attend . Il y est écrit "The trip is still not confirmed", but please to be ready tomorrow at 5 AM. ............ Tomorrow is another day.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire