samedi 11 août 2012

Départ de Photoksar

Après un jour de repos, je reprends la direction du Zanskar. 

Avant de quitter le village, voici quelques infos sur le chemin à suivre : descendre jusqu'à la rivière, remonter de l'autre côté et se diriger vers le chorten. Après c'est la montée qui conduit au Sengge La. Avant le col, il y a un "Base Camp" où je pourrai dormir.

Me voilà en chemin pour de nouvelles aventures. Directement après la rivière, c'est le début de la grande montée, je m'élève doucement avec comme point de repère, d'un côté le chorten de Manechan et de l'autre, le village de Photoksar accroché à sa falaise. 


Au fur et à mesure de ma progression, le soleil illumine, dans un premier temps, le village puis toute la vallée. Ce spectacle que dame nature me propose, est si beau que je m'arrête quelques instants afin d'en profiter au maximum.



 Plus j'avance, plus les gorges, qui étaient fermées, s'ouvrent peu à peu et dévoilent un grand plateau désertique. 
Je marche vers mon premier col de la journée, le Bumiktse La (4390 m).
Avant d'y arriver, je me retourne  une dernière fois pour faire mes adieux à Photoksar, ses habitants et sa vallée. C'est la moindre des choses que je peux faire car j'y ai passé des heures formidables qui resteront gravées longtemps en moi.



Le Bumiktse La n'est pas loin et les yacks non plus (!). En moins de 20 minutes, je suis au sommet.

Ce n'est pas le plus haut pass de ma traversée, mais les glaciers ne sont pas très loin.

                                                                                                        


Sur l'autre versant, je suis accueilli par des marmottes.


Après c'est la descente qui s'accentue peu à peu pour finir par un raidillon qui mène au pied du Sengge. Là, il y a un camp où je monterai ma tente  pour passer une nouvelle nuit froide .........



 ........... mais agrémentée d'un décor incroyablement ......... 



............. avec un arc en ciel en prime.


Dans le camp, je ne serai pas seul, viendra s'ajouter deux groupes de quatre personnes accompagnés de leurs guides et cuisiniers. Ce sera une chance pour moi, puisque je serai invité à partager le repas. Ce soir, je n'aurai donc pas de Maggi Noddles !!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire