jeudi 9 août 2012

Troisième étape Sisir La jusqu'au beau village de Photoksar


Lorsque je sors de ma tente vers 7 heures, une caravane descend déjà du Sisir La. Je demande au horseman comment est la météo là-haut. Il me répond qu'il grêle, mais que cela ne tient pas au sol. Me voila rassuré et je me dis que si je ne monte pas trop rapidement, j'aurai des chances qu'il fasse meilleur lorsque je serai au sommet. Sommet qui culmine quand même à près de 4800 mètres.

Après avoir démonté ma tente et refermé mon sac, je prends  la direction du pass. Le ciel devient de plus en plus bas, les températures chutent au fur et à mesure que je m'approche du sommet. Je change les paramètres de mon appareil photo et je profite ainsi de cette luminosité pour donner un effet de peinture à mes photos.




Le passage du col et sa flopée de drapeaux qui flottent au vent. 
Les ladakhis sont respectueux des cols car ils illustrent les dangers que courent les caravaniers imprudents ou mal équipés et surpris par les brusques changements de temps. En guise de remerciement pour être passé sans encombre, le voyageur a l'habitude d'y mettre des drapeaux à prières et de crier "Ki ki, so so, hla gyalo" ce qui veut dire, les dieux sont vainqueurs, les démons sont vaincus.


Après ces quelques photos, je me plie aussi à cette tradition et je ne tarde pas à redescendre dans la vallée pour rejoindre le village de Photoksar.


Le sentier le plus fréquenté est bien marqué et il m'est donc impossible d'emprunter le chemin historique très pentu et en très mauvais état. Mon sentier me conduit jusqu'à un shorten offrant une vue panoramique sur la vallée dans laquelle je distingue au loin le village de Photoksar accroché à la falaise.


Photoksar sera une étape pour moi. Le soir de mon arrivée sera organisée une fête en l'honneur d'une association caritative italienne qui aide l'école du village. Ce sera l'occasion pour moi de me rapprocher un peu plus des habitants et de vivre en leur compagnie une soirée inoubliable. En attendant cette soirée, je me suis promené dans tout le village. 


Photoksar vu par jean Mazas









Véritablement, avec Shade, Photoksar sont les deux plus beaux villages que j'ai visités au Ladakh.









 La suite de la visite sur une autre page.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire