jeudi 27 septembre 2018

Départ de Shin Gompa pour Dursangang et Thulo Syabru

A notre lever tardif, la vallée est plus ou moins dégagée. Nous prenons un petit déjeuner copieux, avec des œufs frits et du pain tibétain. Pascale achète une petite boîte en argent avec une jolie pierre. 
Avant de partir, nous faisons une dernière visite au gonpa.


9h30, nous nous mettons en route et sortons du village par un chemin descendant. Nous nous rendons rapidement compte que ce n'est pas le bon chemin. Nous devons faire demi-tour et remonter jusqu'à la première maison du village qu'il faut contourner pour prendre un chemin ascendant. 
Bon, il est 10h30 et nous quittons Shing Gompa pour Thulo Syabru. Le chemin se poursuit à flanc de montagne, tout en contournant une grosse colline. Après une bonne heure de marche, nous prenons un raccourci sur la droite et retrouvons le chemin en haut de la colline.Quelque photos auprès d'une cabane, puis nous poursuivons notre route. Oui, mais celui-ci commence à grimper et cela de plus en plus fort. Bizarre, suivant la carte, on devrait descendre. Au bout d'un certain temps, on se dit qu'on a dû se tromper. Et en effet, en faisant demi-tour, nous croisons un homme qui se moque bien de notre méprise et qui nous indique le bon chemin. Au total, nous aurons perdu 3 heures suite à nos erreurs. 




Nous arrivons au croisement des chemins où nous faisons halte auprès d'une GH pour boire un thé.



Nous poursuivons en descendant pas mal la montagne. Arrivés à Dursangant, nous sommes fatigués et nous nous arrêtons à un petit lodge tenu par un couple de tibétains. Un jeune couple de Louvain la Neuve arrive aussi.  Cela fait du bien de voir des compatriotes. 


Si Marius et Zoé passent sur cette page, nous profitons de leur faire un Namasté.


Le 28/09

Il a plu abondamment cette nuit, mais ce matin, le soleil brille déjà de mille feux si bien que nous prenons notre petit déjeuner en terrasse avec Marius et Zoé. Pour nous deux, œufs frits+ pain tibétains. On se traîne au soleil à la terrasse, tout en buvant des hot lemon et des mint tea, avec vue sur les belles vallées boisées.
Finalement, après une séance photos avec le patron de la GH, nous nous mettons en route vers 10h30. 



Descente à toute vitesse vers Thulo Syabru, qui est une sorte de petit bourg pas très beau, aux nombreux hôtels. Le chemin est très facile, tant en si bien que nous y sommes en à peine une heure. Nous nous dirigeons vers l'hôtel 'Namasté', tenu par la sœur de l’hôtelière de Laurebina. On se retrouve presque en famille. En tout cas, ils étaient prévenus de notre arrivée, car la sœur leur avait téléphoné. 





Tout en mangeant une soupe, nous vérifions notre programme et décidons de rester ici jusqu'à demain. Nous donnons quelques nouvelles et envoyons des photos via Whatsapp.
Pour souper : macaroni, sauce tomate and chesse.
Dans la soirée, nous échangeons des photos et le film sur le Daila Lama, avec Dorje, le fils de la maison.



Quand nous allons dormir, une très grosse araignée se promène sur le rideau. Pascale me demande de l'évacuer. Mais la chasse sera plus difficile que prévu, puisque je la raterai par 2 fois. Finalement, tout finit bien et nous pouvons dormir tranquille. Du coup, mon karma en a pris un coup, mais c'était pour la paix dans le ménage !!!!

PS : ce fut deux petite journées de transition avant d'entreprendre l'ascension vers le Langtang, en rejoignant d'abord le village de Kyanjin Gumba, qui se trouve à une altitude de 3830 mètres et de poursuivre ensuite, vers le Base Camp de Langtang Lirung (4300 m).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire