dimanche 30 septembre 2018

De Bamboo à Gonnachok

6h debout. 7h petit déjeuner en terrasse : 2 œufs frits accompagnés de pain tibétain et de thé au lait. Ces gens de la GH sont franchement bizarres et madame n'est pas sympa pour un sou. L'adresse n'est pas à retenir.


7h40 : départ pour une longue ascension, de surcroît assez raide, à travers la forêt. Nous arrivons à la hauteur de 2 ponts surplombant la rivière. Le plus ancien est cassé suite à la fonte des neige. Nous passons sur le pont vers l'autre rive et poursuivons notre grimpette jusqu'à Rimche. 








Là nous faisons un arrêt boissons. Sur un panneau, il est indiqué 25 minutes pour le village de Lama Hotel et c'est le temps qu'on mettra pour y arriver. Youpi ! 


Lama Hotel est très moche, c'est une succession de GH et de lodges. nous nous arrêtons à la dernière maison pour y boire y thé, mais personne ne vient voir ce qu'on veut. tant pis. 




Nous poursuivons notre montée à travers bois, avec vue sur la rivière, entre les arbres et les traces des chutes de blocs de pierres dans l'eau ou sur le sentier abîmé. A Lama Hotel, un panneau indiquait une heure de marche pour River Side et 2h15 pour Gonnachok. 





Malgré les arrêts photos et le chemin en mauvais état, il ne nous faudra que 2 heures pour rejoindre Gonnachok, où nous arrivons à 13h45. 

Il n'y a qu'une seule GH dont le patron est un jeune gars sympa. 




 Le soir, il allume un feu d'enfer dans le poêle du réfectoire, tant et si bien que nous devons ouvrir les fenêtres car la chaleur est telle qu'on se croit être dans un sauna !!
Temps de marche sur la journée : 5h25
Dénivelé positif : 859m

Aucun commentaire:

Publier un commentaire