samedi 29 septembre 2018

De Thulo Shyabru à Bamboo


Lever 7h. Nous profitons de la douche chaude car nous ne savons pas quand sera la suivante !!
 Petit déjeuner en terrasse à 8h, en compagnie de Dorje.  La vallée n'est pas encore totalement éclairée, mais cela donne une belle atmosphère et la promesse d'une journée ensoleillée.
9h, nous quittons l'hôtel Namasté, direction la vallée de Langtang. Nous descendons jusqu'à la fin du village. 





Puis la descente continue jusqu'au pont suspendu métallique. Nous serons alors à 1675 m. Ce qui veut dire que depuis Laurebina Pass qui était à 4380 m, nous avons descendu quelques 2935 mètres en quatre toutes petites journées de marche. Il faut bien reconnaître que depuis là-haut, on a largement levé le pied. Mais les chiffres restent quand même là !!  


Heureusement, il ne bouge pas trop.
 Après une petite remontée sur l'autre rive, nous avons une jolie vue sur Thulo Shyabru. 



Ensuite, nous rejoignons l'autre vallée et c'est descente toute vers la rivière grondante, la Langtang Khola. A 1670 m, se trouve le croisement des routes. 




Il est 11h et nous prenons la direction de Bamboo, tout en longeant la rivière. Il faut cette fois, monter de presque 400 m au total et le chemin est parfois bien abîmé par les traces du séisme de 2015. 





A midi, nous arrivons à Pairo où nous pique-niquons de fromage et de pain tibétain, accompagné de thé, suivi d'une heure de pause.


Nous repartons pour Bamboo. 



Où nous arrivons vers 14h45. Suite aux conseils de Dorjé, nous nous arrêtons à l'hôtel Tibet. Le patron est sympa, par contre, le reste de la famille ne l'est pas trop.


 Si bien que pour souper, je prépare moi-même nos nouilles au thon, fromage, que nous mangeons tranquillement à notre petite terrasse. 
 La rivière fait tellement de bruit, qu'on a du mal à s'entendre parler. 19h au lit.


ps : les maisons ne sont pas en bamboo, hi hi

Aucun commentaire:

Publier un commentaire