jeudi 31 mai 2012

La formation de l’Himalaya est une histoire de plaques

La fascination des voyageurs pour les paysages au relief marqué crée une alchimie dans laquelle la montagne occupe une place scénique centrale. Au Ladakh, le paysage impressionne par la dimension des perspectives, les contrastes des couleurs et l’arrangement de bandes rocheuses.
Le visiteur attentif ne peut rester indifférent face à la diversité des roches de la vallée de l’Indus. En effet, cette vallée est un lieu stratégique pour l’étude et la compréhension de l’orogenèse himalayenne. La zone de suture issue de la collision de la plaque du sous-continent indien contre la plaque du continent asiatique se situe exactement au niveau de la vallée de l’Indus. En rive droite, les roches granitiques du continent asiatique contrastent avec les roches volcano-sédimentaires de la rive gauche. Celles-ci témoignent d’un océan qui séparait alors l’Asie et l’Inde. 


La disparition progressive de l’océan (subduction de croûte océanique) il y a 130 millions d’années va précéder la collision des continents, il y a 50 millions d’années. L'accident se produit a une vitesse de 5 km heure. La pression exercée par le télescopage de ces deux masses continentales engendra un gigantesque soulèvement de la croûte terrestre. 
En effet, à mesure que l'Inde avançait et s'enfonçait sous l'Asie, la bordure du continent asiatique et le plancher de l'océan Téthys se soulevaient, épaississant ainsi la croûte terrestre.
Le chevauchement des deux plaques a créé les hauts reliefs de la grande chaîne himalayenne: d'abord les chaînes du Grand Himalaya et du Transhimalaya, puis celle du Moyen Himalaya. Aujourd'hui 
l'Himalaya continue de s'élever à raison de 5mm par an.



La région himalayenne est donc géologiquement toujours très active. Les tremblements de terre y sont relativement fréquents. Celui de 1934 a causé d'importants dégâts au Népal. Des spécialistes prévoient que d'ici 150 ans environ, l'Himalaya connaîtra au moins un séisme de très grande intensité.

Pour conclure cette page, je voudrais vous parler maintenant de l'évolution de notre planète. Je rappellerais que L'océan Atlantique continue inexorablement son enfoncement sous la plaque continentale américaine, ce qui provoque un rapprochement des continents américain et euro-africain. Nous pouvons constater que l'évolution tectonique de la Terre tend à la reformation d'un futur super continent comme la Pangée il y a 300 millions d'années.

L'océan indien se referme, lui aussi, car la croûte océanique disparaît dans la fosse centrale indienne. L'Australie entre en collision avec l'Antarctique qui amorce aussi une remontée vers le nord. Cela a pour conséquence de modifier le climat des continents. L'Antarctique devient une île chaude recouverte de forêts. De la collision naîtra une chaîne de montagnes dans le Bush australien.

Quant à l'Europe, elle est encastrée entre l'Afrique et l'Asie. Elle est soumise à de fortes pressions, ce qui provoque la création de nouvelles montagnes. En effet, les Pyrénées et les Alpes, totalement érodées, seront remplacées par de nouvelles chaînes montagneuses.

Sur le continent américain, le nord et le sud tendent à se séparer. L'Amérique du Sud se rapproche de l'Antarctique. Voici ce que cela donnera en image.



PS: Il y a 250 millions d'années, les terres émergées formaient un continent unique baptisé la Pangée. Sous l'effet des mouvement des plaques formant la croûte terrestre, la Pangée s'est disloquée pour former nos continents actuels.
Dans 250 millions d’années, les plaques se seront positionnées pour former de nouveau un continent unique, qualifié par les scientifiques de Pangée Ultime. L’Océan Atlantique n’existera plus. Les formes de vie habitant la Terre, à cette époque, pourront passer sans s’en rendre compte d’ une Amérique à une Afrique fort transformées. 
                             
...... Et combien de temps pour le retour du Big Bang ?!
Nous voila prévenu.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire