jeudi 6 juillet 2017

82ème anniversaire de Sa Sainteté le Dalaï Lama

Pour l'anniversaire du Dalaï Lama, différentes fêtes sont organisées dans tous les pays à majorité boudhiste. C'est donc bien évidemment aussi le cas au Ladakh où différentes manifestations se déroulent un peu partout dans la province. C'est notament le cas sur le site du Shiwatsel Phodrang de Choglamsar, où Sa sainteté faisait d'ailleurs l'honneur de sa présence.  Pour l'occasion, des milliers de tibétains et ladhakis se sont rassemblés pour célébrer le 82ème anniversaire de leur leader spirituel. 





PS: étant donné que je ne peux être présent partout à la fois, ces photos ont donc été volées sur le net. Merci à storage.canalblog.com et à culturetibetaine.canalblog.com

Les zanskarpas n'ont bien sûr pas oublié de fêter le Dalaï Lama. Tout comme à Choglamsar, ils se sont déplacés en grand nombre, vêtus de leurs plus beaux vêtements tradditionnels. Seules les fameuses coiffes étaient restées dans les placards.
Dès le matin, Padum était en efferverscence et chacun cherchait une place dans un véhicule pour se rendre sur le site du Photang, situé dans les faubourgs de Pipiting.



Sur le site, tout est remis à neuf et même les drapeaux de prières sont remplacés.



Et lorsque l'opération est terminée, les drapeaux subissent une sorte de purification avec de la farine afin que les prières soient plus facilement dispersées dans les airs.



Pendant que la foule arrive, le podium est mis en place.





Afin que le Dalaï Lama soit fêté comme il se doit, les zanskarpas ont mis les petits plats dans les grands et ont fait venir tout spécialement le grand Kundeling Rinpoche depuis son monastère Drepung Gomang dans le sud de l'Inde.





Les hommages à Sa Sainteté le Dalaï Lama sont prononcés et les enseignements sur l'art de la compassion, sujet préféré du Dalaï Lama, sont donnés jusqu'à midi sous un soleil de plomb.  


Lorsque le Rinpoche termine les enseignements, il est l'heure de prendre en commun le menu du jour que les cuisiniers ont préparé pour toute la foule.



Seul les bédas (musiciens ladakhis) préfèrent continuer à faire la fête, plutôt que d'aller se restaurer.


Le photo du Dalaï Lama qui se trouvait sur le podium est déplacée. Quelques privilégiés en profitent pour le vénérer.

Lorsque tout le monde aura terminé son repas, les célébrations reprendront, mais cette fois, elles seront laïques. Ce seront des chants et des danses tradditionnels. Je n'y resterai pas très longtemps car demain, je quitterai Padum pour me diriger vers Dzongkhul et poursuivrai sur Dzong Bao, le monastère situé sur les hauteurs de Kotchet. Ensuite, j'irai au monastère de Karsha et traverserai la plaine de Padum afin d'assister au festival du monastère de Tongde, en attendant la venue du Dalaï Lama à Padum. Programme chargé, mais haut combien intéressant.





Ces quelques photos mettent fin au spécial birthday du Dalaï Lama. J'ose espérer que les années se suivront encore longtemps, que ce soit aussi bien pour lui, que pour le monde qui a grandement besoin de grand homme comme lui. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire