vendredi 21 juillet 2017

Festival à Karsha

Le grand jour a sonné, c'est aujourd'hui que le monastère de Karsha ouvre son festival.
Avant d'aller voir les différentes danses traditionnelles des moines, je profite que la statue de Palden Lhamo soit exposée pour aller la découvrir. Un moine est là pour veiller à ce que tout se passe bien et je lui demande si je peux faire une photo de la déesse Palden Lhamo ? Cette fois, la réponse est positive. J'en profite donc.


Pourquoi faire une photo est-il toléré ici et ailleurs non ?! Je dirais que c'est comme dans certains Lhakhang. Parfois, on peut y entrer mais pas photographier, d'en d'autres, les photos sont possibles et il arrive aussi que l'on ne peut tout simplement pas les visiter pour ne pas déranger les esprits. Comme quoi, cela varie d'un monastère à l'autre.

D'autres divinités sont exposées.




Mais les trompes sonnent, il est temps de rejoindre la cour si je veux trouver une bonne place.


Ce sont des moinillons qui ont reçu l'honneur d'ouvrir les festivitées.


Pour le moment, tout le monde n'est pas encore arrivé à monter le long chemin pour accéder à l'esplanade.


 Du premier coup d'oeil, on remarque que le monastère de Karsha est plus riche que les autres monastères au Zanskar. Les ornements sont de ce fait nettement plus beaux.
Sans être un grand spécialiste de la question, mais pour avoir fait de nombreux festivals au Ladakh et au Zanskar, je trouve qu'ici, les danses sont particulièrement bien exécutées.



 Pour ma plus grande chance, le soleil fait aussi partie de la fête.



 On a l'occasion ici d'observer toute la concentration du moine pour exécuter les pas de danses comme la tradition l'exige.




 C'est maintenant autour des divinités masquées à faire leur apparition.


 Et puis des drôles de squelettes qui exécutent leurs danses.



Un peu de hauteur est nécessaire pour photographier la circumambulation des moines.


 Puis sur le plancher des vaches pour la fin du programme.






Tous les moines sont présents pour une apothéose haute en couleurs.


Le soleil peut descendre pour se cacher derrière les montagnes.
La journée fut de toute évidence très réussie.

Tout le monde est content.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire