vendredi 12 octobre 2018

Katmandou

Nous sommes de retour à Katmandou et nous passons le plus clair de notre temps, soit dans la chambre de notre hôtel, soit en balade dans les ruelles de Thamel. Lorsque nous sommes dans la chambre, c'est pour prendre des douches (qu'on n'a pas eu en trek) les plus chaudes possible afin de soigner nos  corps fatigués par les 30 jours de marche sur les sentiers du Langtang. Et lorsque nous sortons, c'est pour aller au resto ou prendre un verre sur une des terrasses situées sur les toits des immeubles, question d'avoir un peu de recul du va et vient continuel dans le quartier.
C'est fou comme la farniente peut s'avérer être agréable. Evidemment, cela ne va pas durer longtemps, puisque nous envisageons de partir au Khumbu dans les tous prochains jours.
Pour cela, il faudra encore réserver deux places dans un bus pour Jiri. Puisque c'est décidé, nous allons partir de Jiri pour rentrer à Katmandou via Salleri. C'était l'un ou l'autre et la préférence est tombée pour faire le circuit dans ce sens là. Il nous faudra aussi aller au National Tourism Office Board pour avoir le TIMS et les permis pour la région du Khumbu. On fera d'ailleurs tout en même temps, puisque la station de bus n'est pas bien loin du Tourism office.
Je propose d'ailleurs à Pascale d'y aller dès demain après-midi. Comme cela, nous pourrons au moins savoir la date exacte de notre départ et en informer ainsi notre hôtel. Après, il faudra encore faire quelques achats, car j'ai fait une chute et j'ai cassé un de mes bâtons de marche. Cette fois, je vais faire le choix de bâtons en carbone, comme cela j'aurai moins de chances que cela ne se répète. Quand à Pascale, elle aimerait encore quelque chose de plus chaud à se mettre sur le dos. La saison avance et nous allons quand même aller, si tout va bien, jusqu'aux lacs Gokyo et l'Everest base Camp. Je ne peux donc pas lui donner tort !!
Pour le reste : il faudra encore faire les sacs et pour être le plus léger possible, on laissera cette fois, la bonbonne de gaz et nourriture. De toute façon, on nous a dit qu'il était interdit de se faire, même, une tasse de thé dans les chambres des lodges. Question de sécurité afin d'éviter les incendies. Cela se comprend.
Pour le reste, il n'y a rien d'autre de prévu. Le seul leitmotiv, se reposer.


Le 13:10

Aujourd'hui, nous allons chercher les TIMS et permis et ensuite les tickets de bus pour Jiri.

Lorsque nous arrivons au Tourism Office, nous allons au comptoir des renseignements pour savoir dans quel bureau nous devons nous rendre pour demander les TIMS et permis pour le Khumbu. Là, notre interlocuteur nous dit que depuis une semaine, suite à des problèmes, le TIMS et le permis se prennent sur le trek même et plus au Tourisme office. Je suis surpris et je lui demande s'il en est certain car je ne voudrais pas que là-haut, on me dise le contraire !!! Non, non, il n'y a pas de souci et il nous inscrit même les prix sur un papier. 2260 RNS P/p à Shivalaya et pour le TIMS ce sera 2000 RNS p/p et 3000 RNS pour l'entrée du parc national à Jorsalle. Ok merci pour l'info.

Sur ce, nous nous dirigeons directement à la station de bus de Ratna Park. C'est la grosse affluence et nous avons du mal à trouver le bon kiosque pour les tickets pour Jiri. Lorsque nous y arrivons, on nous dit que c'est la période des festivals au Népal et qu'il n'y a plus de place dans les bus avant une bonne semaine !!!! Je crois cauchemarder éveillé car je me vois mal rester une semaine de plus dans la pollution de Katmandou. Le gars me conseille d'aller voir dans un autre kiosque. Mais après quatre tentatives, je comprends que tout est full et que nous ne trouverons jamais deux places de libre !! L'horreur.

Pas d'autre solution que de retourner à Thamel. Là, il y a quelques agences qui s'occupent de transports, mais c'est à chaque fois la même réponse, tout est full.
Et nous rentrons dépités à l'hôtel. Je parle de nos problème au réceptionniste qui me répond qu'il va bien trouver une solution. Nous pouvons remonter dans notre chambre et dans une heure, nous pourrons venir chercher la réponse. Nous n'avons pas d'autre choix et nous patientons une bonne heure dans notre chambre. Puis le téléphone sonne et c'est le réceptionniste qui nous demande de descendre. Voilà dit-il, j'ai la solution d'une voiture privée qui vous conduira à Jiri pour 15000 NRS soit 120 Euros. Le prix est tout à fait raisonnable car dans une agence de Thamel, on nous demandait le double pour le même service. Nous acceptons le marché et nous demandons de partir le 15. Il téléphone pour confirmer notre voyage et le rendez-vous est fixé pour le 15 à 5h du matin devant l'hôtel.
Il faut savoir que le trajet Katmandou / Jiri prend un minimum de 9 heures de route. 

Voilà une bonne chose de réglée.

Le 14/10

Le soulagement est total, nous savons que nous allons partir demain matin et que nous avons la journée pour faire les sacs et refaire une provision de fromage au comptoir shop dans la Z street. Nous en profiterons pour boire un thé avec le commerçant.



En rentrant à l'hôtel, nous voyons deux rémouleurs assis dans la rue en train d’aiguiser des couteaux. Je me dis que j'en profiterais bien pour faire aiguiser le mien et je retourne dare-dare jusque dans la chambre pour prendre mon "arme" !


Ce ne sera pas un simple aiguisement. Ils vont carrément mettre la lame à neuf. Le résultat est fantastique et je paye leur boulot avec plaisir.
Retour à l'hôtel pour nous occuper de nos sacs. 
Le soir, repas dans le resto Thamel Brasserie, où nous mangeons un poulet Lemon pour Pascale et un steak frites légumes pour moi.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire