samedi 20 octobre 2018

De Goyam à Jimbesi



Dès 6h du matin, c'est un ballet d'avions et d'hélicoptères qui relient Katmandou à Lukla. Nous partons à 7h30 et reprenons notre ascension à travers routes et chemins vers le col de Lamjura situé à 3530 m. 



A la première maison du dernier village, nous continuons à monter au lieu de prendre le chemin de gauche. Sur le chemin qui continue à monter, les vues sur les campagnes et montagnes environnantes sont magnifiques. 




Au bout d'une heure de grimpette, nous nous rendons compte de notre erreur et faisons demi-tour. Nous avons perdu 1h30, mais nous savons maintenant où se trouve le chemin qui mène au Pikey Peak. Il s'agit du col que nous ferons à notre retour, avant de rentrer sur Salleri.


Lorsque nous arrivons au hameau qui se trouve avant le Lamjura La, nous nous arrêtons pour boire un hot lemon. A 11h, nous repartons vers le pass du Lamjura que nous atteignons 35 minutes plus tard. Ce col, nous le passons dans la brume. 




De là, commence une longue descente dans la forêt jusque Taktok, village assez étiré. Mais sur la carte, nous sommes à mi-chemin et nous ne nous arrêtons pas pour manger. Le sentier devient plus plat et remonte un peu jusqu'à un point de vue d'où nous voyons Jumbesi. A partir d'ici, le paysage commence à changer de couleurs. On se rend bien compte que l'automne est bien là.


Nous sommes fatigués, mais nous passons d'abord au nouveau monastère de Jumbesi, situé un peu en hauteur, juste avant d'arriver au village. 









La visite terminée, c'est vers 15h que nous arrivons à la première guesthouse où nous nous arrêtons complètement crevés. 
Je remonterai au monastère pour assister à la puja de 17h, tandis que Pascale est déjà en train de se reposer. 
Temps de marche : 5h30
Goyam 3220m / Jumbesi 2700m

Aucun commentaire:

Publier un commentaire