samedi 6 octobre 2018

De Lantang Gumba à Rimche


Nous quittons avec un peu de tristesse notre gentille hôtesse. 
Départ à 8h20 pour une longue descente que nous faisons, comme hier, à notre aise et cela sous le soleil puisque les nuages restent sur le sommet des montagnes. 
Peu après le passage du check point à Ghodatabela, nous changeons de chemin car pour l'aller, celui que nous avions emprunté était vraiment dangereux à ce niveau là. Nous traversons la rivière en prenant le pont et poursuivons sur l'autre rive par un beau sentier. 




C'est vraiment différent par rapport à l'autre rive. En fait, les groupes de touristes viennent par ce côté-ci, dire que l'autre chemin est devenu vraiment trop dangereux. Nous rencontrons de nombreux touristes français avec qui nous échangeons quelques paroles. Cela fait du bien de parler un peu notre langue. Après quelques kilomètres, le chemin descend sérieusement dans la forêt, jusqu'à un pont qui nous ramène sur l'autre rive, peu avant Gomnachok. 









Là, nous y faisons une halte pour une pause repas composé, comme d'habitude, de pain tibétain et de fromage. Puis nous continuons notre descente en passant par Lama Hotel, pour arriver à Rimché vers 15h. Mais la GH où nous voulions loger affiche complet et nous devons nous rabattre sur la première GH, pas terrible et chère.

Le soir, autour de la table, nous discutons avec un allemand qui est arrivé, seul, à Kyanjin Gumba par les glaciers en passant par Yangri Peak. Un truc de fou, car par là, il n'y a rien. Cela se fait en autonomie totale. Moi j'écoute son aventure avec intérêt, alors que Pascale le prend pour un malade !!!

Dénivelé négatif : 970m
Durée : 6h30

Aucun commentaire:

Publier un commentaire