samedi 25 octobre 2008

Tour des Annapurnas

Il me restait dans mon carton à projet, ce trek que je n'ai pas encore eu l'occasion de faire. Comme il est fort possible que nous retournerons au Népal dans les prochaines années, pour faire le côté de l'Everest. Je projetterai sûrement de prolonger le voyage avec ce tour des Annapurna. En tout cas je le publie déjà afin qu'il puisse servir à un autre trekkeur.


Ce trek se déroule dans la région située au Nord-Ouest de Kathmandou. L'Everest lui se trouve au Nord Est de  la capitale népalaise.                                                                                                        
Ce trek, d'une durée moyenne de 20 jours, part de Besisahar (760 m d’altitude) et se termine à Pokhara en faisant le tour à pied du massif des Annapurnas I, II, III & IV.  Le mythique passage du col de Thorong-La à plus de 5400m d'altitude est assurément, avec le Tilicho Lake et la superbe vue depuis Poon Hill les passages les plus marquants du trek.
Il y a aussi le croisement des sentiers avec celui qui part dans la région du Mustang. Même si ce point-là n’a rien d’exceptionnel mais il est plus personnel. En effet un voyage dans la région du Mustang reste  pour moi, un rêve. Hélas, lorsque l’on connaît le prix d’un permis de trek pour cette région, cela donne un sérieux coup de frein aux envies. (Prix pour dix jours 700 $ + 70 $ par journée supplémentaire). Ce projet restera, tout comme le Bhoutan, dans le tiroir rêve !!!!!
A la fin du circuit, j’ai l’intention de continuer cette fois le chemin à Birethanti jusqu’à Sarangkot via Khare et Naudanda au lieu de sortir à Nayapul. C’est plus long, mais quand nous avons fait le sanctuaire de l’Annapurna, nous n’avons pas fait ce détour et je l’ai toujours un peu regretté. Voilà pourquoi, j’ai bien l’intention cette fois de continuer et de finir à pied le circuit jusqu’à la hauteur de Pokhara. Autant faire les choses jusqu’au bout !
Depuis son ouverture aux étrangers en 1977, ce trek est devenu le plus célèbre des treks au Népal, pour ne pas dire le plus beau du pays, pour autant qu'il y en ait un … Disons donc qu’il est le plus célèbre. Il a aussi cet avantage de traverser de nombreux petits villages habités. Ce qui permet aux trekkeurs fatigués de trouver un lit et des repas chauds dans un lodge simple et convenable, à chaque étape.
Ce luxe est évidemment essentiel, cela donne l’occasion de se délester au maximum d’un sac à dos qui deviendrait beaucoup trop lourd au fil des dénivelés parcourus.                                                                                                                
Durant ma préparation, j’ai fait une rapide addition des dénivelés et j’ai obtenu le résultat suivant. Dénivelés positifs 7349 m pour 7119 m de négatifs.                                                    
Vous conviendrez que le résultat, bien qu’il ne soit pas surprennent, est quand même assez important. Au Népal, l’adage dit : quel que soit l’obstacle, le plus court chemin entre deux points est la ligne droite, est appliqué à la lettre. Cela s'appelle même "le plat népalais" càd "up and down" comme les gens du coin savent si bien le dire.
245 km de marche en 24 jours pour un dénivelé positif cumulé, selon mes calculs, de 7349 et de 11345 m pour d’autres. Là je suppose que le calcul a été fait en tenant compte des différentes grimpettes tout le long du trek. Quant à moi je n’ai additionné que les altitudes entre chaque village. Ceci explique la différence entre les deux résultats.


Village
Altitude
Dénivelé   
Village
Altitude
Dénivelé 
Besisahar
 760  m
Eklobhatti
2740m
- 60 m
Khudi
 790  m
+ 30 m
Jomson 
2710 m
- 30 m
Bhulebhule
 840  m
+ 70 m
Marpha
2670 m
- 40 m
Ngadi
 920  m
+ 80 m
Chhairogaon
2610 m
- 60 m
Bahundanda
1398 m
+ 478 m
Tukuche 
2590 m
- 20 m
Ghermu
         m
Khobang
2560 m
- 30 m
Jagat
1290 m
- 108 m
Larjung
2550 m
- 10 m
Chamje
1410 m
+ 120 m
Kalopani
2530 m
- 20 m
Tal
1680 m
+ 290 m
Lete
2480 m
- 50 m
Karte
1800 m
+ 220 m
Ghasa
2010 m
- 470 m
Dharapani
1860 m
+ 60 m
Kabre
1620 m
- 390 m
Bagarchap
2160 m
+ 300 m
RupseChhahara
1530 m
- 90 m
Danakyu
2300 m
+ 140 m
Dana
1400 m
- 130 m
Thanchok
2350 m
+ 50 m
Suke Bagar
1350 m
- 50 m
Koto
2500 m
+ 150 m
Suwa
1310 m
- 40 m
Chame 
2670 m
+ 170 m
Guite
1280 m
- 30 m
Bhratang
2830 m
+ 160 m
Jhartare
1230 m
- 50 m
Pisang 
3200 m
+ 370 m
Tatopani
1190 m
- 40 m
Ghyaru
3670 m
+ 470 m
Ghara
1700 m
+ 510 m
Ngawal
3657 m
- 13 m
Sikha
1935 m
+ 235 m
Paugba
         m
Phalate
2270 m
+ 335 m
Braga
3450 m
- 207 m
Chitre
2350 m
+ 80 m
Manang
3540 m
+ 90 m
Ghorepani
2750 m
+ 400 m
Tengi
3650 m
+ 110 m
Banthanti
2300 m
- 450 m
Gunsang
3890 m
+ 240 m
Ulleri
2080 m
- 220 m
Yak Kharka
4018 m
+ 128 m
Tirkhedhunga
1540 m
- 540 m
Leder 
4230 m
+ 212 m
Hille
1520 m
- 20 m
Thorong Phedi
4450 m
+ 220 m
Sudame
1340 m
- 180 m
Phedi High Cp
4800 m
+ 350 m
Birethanti
1080 m
- 260 m
Thorong La
5416 m
+ 616 m
Lumle
1610 m
+ 530 m
Muktinath
3760 m
- 1656 m
Khande
1550 m
- 60 m
Ranipauwa
3700 m
- 60 m
Naudanda
1457 m
- 93 m
Jharkot
3550 m
- 150 m
Kotmani
         m
Khingar
3270 m
- 280 m
Kaskikot
         m
Kagbeni 
2800 m
- 470 m
Sarangkot
1592 m
+ 135 m
Pokhara
 850 m
- 742 m
dénivelé
+ 7349 m
- 7119 m

Le permis de trek à l’entrée de Thamel à Katmandou, entre 8 & 14 h juste à côté de l’Annapurna Conservation Area Projet situé à l’intérieur du centre commercial de Sanchaya Kosh Bhawan dans la Tridevimag.
Départ de Katmandou en « local bus » pour Besisahar via Dume, village situé sur la route reliant Katmandou à Pokhara. La route parcourt la région de collines séparant la jungle du Teraï de la chaîne himalayenne.
Depuis Besisahar, balade jusqu’au village de Gaonshahar pour voir le lever ou coucher du soleil, cela fait 600m de montée. Vue sur les montagnes, le Ganesh Himal, l'Himal Chuli, le Manaslu, l'Annapurna Himal. 

Etape 1

Il faut remonter la basse vallée de la Marsyandi par un sentier qui serpente parmi les rizières. Nombreux villages.
Khudi est le premier grand village assez sympathique à l’intersection de deux rivières.
A Bhulbule, un village qui compte de nombreux lodges, on traverse la rivière et l’on passe le premier poste de contrôle du permis de trek. Chaque fois, il faut s’inscrire dans un livre et on reçoit un cachet sur notre pass.Nagdi est un village constitué de lodges uniquement, les chambres sont construites séparément et donnent sur le jardin.



Etape 2

Bahudanda (1400m) est un village plus intéressant que Nagdi. Il est situé au sommet d’une colline. On monte le long d'un grand cirque cultivé avant d'atteindre le village. On passe de 900m à 1400m en peu de temps. On voit souvent de grands vautours, ce sont des gypaètes.   
Le chemin monte à nouveau, on traverse un plateau cultivé, puis le village de Kahtgaon. On descend alors brusquement dans la rivière, on passe par Syange, situé dans les gorges très profondes de la Marsyandi séparant l'Himal Chuli et le Manaslu du Lamjung Himal. 
Le sentier, parfois escarpé, franchit la rivière sur plusieurs ponts suspendus.
Etape 3

On marche presque toute la journée dans la gorge de la Marsyangdi. Le chemin est parfois taillé dans la pierre. L’atmosphère est humide, tropicale.
Chaque étape : Tal, Chame, Pisang, présente un caractère différent. Aux rochers granitiques succèdent de grandes parois calcaires, terrain de jeu de l'aigle royal ; aux forêts de sapins font suite des bois de cèdres et surtout de pins. Les rizières sont remplacées par des pâturages et le climat humide de la basse vallée se transforme brutalement en un climat sec comparable à celui de nos régions méridionales. Les populations de la zone des rizières sont remplacées par des communautés d'origine tibétaine, la maison en pisé par un habitat en pierres sèches. De loin en loin, les villages se signalent par leurs drapeaux à prières et leurs Chortens.

Etape 4


Dharapani : C’est ici que débouche le chemin venant du Manaslu 8163 m via Larkya Pass.
C’est une très belle journée. On passe d’abord le village de Bagarshap. Danake où la vue en direction du Manaslu est magnifique. Puis l’on descend vers la Marsyangdi River.

Dès Jagat, mais surtout à partir de Chame, la culture tibétaine est très présente. Il y a des murs de prières à l’entrée des villages, des chortens, des portails.
Chame. Les vues sur le Lamjung Himal 6988m sont très belles. Un peu après Chame, on voit aussi l’Annapurna II. La source chaude de l’autre côté du pont me tente, mais c’est un tout petit creux au bord de la rivière et toutes les femmes du village viennent y faire leur lessive. Je renonce à m’y baigner. De nombreux villages ont ainsi des sources chaudes. Chame est une localité assez importante. On y trouve une banque, un poste de police, une poste et un bâtiment administratif.

Etape 5


Après Chame, une vallée étonnante dans la partie finale (le Paungda Danda ) a été largement usée par la présence jadis de glace rendant la surface des roches extrêmement lisse. Le glacier présent à cette époque devait avoir une taille impressionnante.
Dans la haute vallée de la Marsyandi, à proximité de la frontière tibétaine et face aux versants nord des Annapurnas II, IV, III et du Gangapurna.

Etape 6

A Pisang, on peut choisir entre la voie normale où la haute piste qui monte beaucoup plus haut.  Nuit, à Ghyaru. Les vues sont splendides.
A Ghyaru, 400 à 500 m au dessus du village, vue sur des drapeaux à prière. Un ancien chemin un peu avant la sortie du village. Le chemin grimpe tout droit à droite d'un petit torrent dans des éboulis. Atteindre une plateforme puis ça continue à monter à droite. Un peu après, j'atteins les 3 monticules et les drapeaux. Belle vue sur le Pisang Peak derrière, en face l'Annapurna II et un peu à droite le IV.


Etape 7


Bragha est un joli village, niché contre des pyramides d’érosion. Il possède un magnifique gompa. Milarepa y a séjourné. On trouve un monastère et derrière un grand chorten.
Journée de repos et d’acclimatation à Manang. 

Etape 8

Manang n’est qu’à 1/2h. Il y a plusieurs murs de prières le long du chemin. Le premier après Bragha comporte des ardoises gravées montrant des figures dansant.
En face de Manang, il y a un petit lac provoqué par un éboulement du glacier du Gangapurna.
Point de vue situé à 3650m. Environ qui permet d’avoir un superbe coup d’œil sur ce glacier qui culmine à 7454m et domine Manang.




Etape 9


Prolongé le séjour pour faire une excursion en direction du Tilicho base camp, il y a un village intéressant sur le chemin, Khangsar.

Etape 10


C’est la montée décisive qui commence. Bragha- Yak Karka.
A Yak Karka, plusieurs grands hôtels de pierre construits sur deux étages accueillent les marcheurs.

Etape 11


C’est une montée courte souvent dans des éboulis, un peu périlleux.

Etape 12



Le Base Camp est à 4850m.
Voir si c’est possible.

Etape 13


Départ à 5h. Le départ est matinal pour éviter les vents violents au passage du col.
La montée est régulière mais très rude à cause de l’altitude, au débouché du col apparaît le Dhaulagiri (8167 m) dans toute sa splendeur alors qu'on aperçoit au loin les montagnes et plateaux désertiques du Mustang. Le chemin en corniche offre un coup d'œil exceptionnel.
Pèlerins à Muktinath
La visite du site de Muktinath : En fait, c'est un ensemble très modeste sur le plan architectural si l’on considère la réputation de l’endroit et les foules de pèlerins qui montent ici de très loin. Les divers sanctuaires sont discrets. Le premier est dédié à Shiva, puis vient le site central avec des fontaines à têtes de vaches, les gens circulent de gauche à droite, font leurs ablutions et remplissent une bouteille d’eau, le sol est gelé, très glissant. Sur la gauche on trouve encore un petit temple bouddhiste et sur la droite un peu plus loin, celui où brûle la flamme de gaz sacré. Il y a beaucoup de monde, les gens sont joyeux, de bonne humeur.
Le site est d’abord un point de vue formidable, vue sur les montagnes et la vallée en contrebas.

Etape 14



Le paysage est extraordinaire. Les vues sur les pyramides d’érosion et la couleur de la terre sont formidables.
En arrivant à Kagbeni les vues sur le Nilgiri et le Tilicho Peak forment l’apothéose de cette journée. La Kali Gandaki vue depuis Kagbeni ressemble à un vaste lac asséché.

Etape 15



Le départ est en léger surplomb de la large rivière puis on descend dans son lit et on va marcher sur les galets jusqu'à Jomson.
Après Jomson la piste est de nouveau en léger surplomb jusqu'à Marpha.

Etape 16


Marpha, l'un des villages les plus remarquables de la vallée

Possibilité de faire un bout de chemin vers le Dhaulagiri.

Etape 17


Tukuche, Larjung, Kalopani, riches villages situés sur l'historique route du sel.  Vue superbe sur les Annapurna et le Dhaulagiri.

Etape 18


Ici c’est la zone sèche de la Kali Gandaki. Belles vues sur les Nilgiris, l'Annapurna I, le Fang. On quitte le Mustang à Ghasa, puis on rejoint Tatopani et ses sources chaudes.

Etape 19


Longue, très longue montée jusqu’à Gorepani où on fait face au Dhaulagiri. Plus de 1560 m de dénivelé.

Etape 20


"Journée de repos".
Toute petite balade vers Poon Hill +/- 3 km pour voir le Daulaghiri, juste pour le plaisir des yeux !!! Là nous devrons refaire demi-tour et retourner à Ghorepani pour passer la nuit.
Après 45mn de montée dans la pénombre, nous arriverons en haut de la colline, d'où nous aurons une superbe vue sur la chaine du Dizulagiri et la chaine des Annapurnas, y compris le Machhapuchare que l'on ne voyait pas d'en bas. Tout le monde monte en même temps pour voir le lever de soleil, mais arrivés en haut il faut attendre dans le froid que les montagnes soient bien éclairées. Et les appareils photo n'entrent en action qu'à 7h. Donc il vaut mieux partir à 9h, on évite ainsi la foule et le paysage est superbe et éclairé à l'arrivée.
Retour à l’hôtel où on ne va pas rester ici la journée.

Etape 21


Ici commence la grande descente qui nous conduira à la fin du trek.
On passe à Nange Thanti (2430 m), Veleri (1960 m), Tirkhedhunga (1480 m) et Sudame (1340 m) où nous passerons notre dernière nuit sur ce trek.

Etape 22


Dernière étape Sudame, Landuwali (1160 m), Birethanti (1025 m) et enfin Nayapul (1070 m) où nous prendrons un bus pour rejoindre Naudanda.
Fin de l’aventure sur les chemins du sanctuaire des Annapurnas.

Etape 23


Très belle journée de balade facile au pied du Machapuchare, dans les villages népalais, sur les crêtes entre Sarangkot et Naudanda. Fantastique balade de 3 H sur un chemin dominant Pokhara et le lac Phewa.
Scènes pittoresques de la vie rurale, buffles labourant les rizières en terrasses, maisons rustiques très colorées où sèchent piments, graines de moutarde… Citronniers aux fruits géants, bananiers… 12 km de parcours enchanteur. 
La vallée est parsemée de petits villages qui ont gardé une douce authenticité et un mode de vie ancestrale. Une marche dans le temps, à la découverte des peuples Gurungs et Tamangs d’origine tibétaine. Sarangkot (1600m), un petit village d’où la vue sur la chaîne himalayenne et la vallée de Pokhara est magnifique. Nuit en lodge avec un très beau panorama.

Etape 24


Sarangkot / Pokhara.

S’il reste un peu de courage. Retour à Pokhara par le chemin qui plonge  vers le lac en suivant un sentier formé pratiquement et exclusivement de marches jusqu’à Khapeudi. De la il y a la route pour Pokhara.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire