lundi 12 novembre 2018

Namché - Thamé

Lever 6h30.
Départ à 8h30 en grimpant les escaliers pour sortir de Namché. Nous passons devant le monastère et le petit hélicoptère où des clients attendent déjà leur hélico.


Nous entrons dans la vallée du Khola Koshi Nadi, jolie vallée boisée de sapins. Le chemin est facile et sablé jusqu'à Phurte. Après la traversée de ce village, nous poursuivons sur un petit chemin dans les sapinières..  

La balade est très agréable et en rien difficile. nous traversons plusieurs petits villages tout en descendent vers la rivière.




Les dessins sur rochers à Samsing.


Le stupa de Thamu.



Avec la rencontre d'un thar.

Et le dernier hameau de Thamte avant la descente vers le pont.



Nous passons le pont pour aller sur l'autre rive où nous avons une bonne grimpette à effectuer pour rejoindre la vallée Khure Kharka. Sur les hauteurs, nous remarquons que nous nous sommes trompés de pont et que nous aurions dû traverser le village  de Samde et continuer à flanc de montagne jusqu'au pont suivant. Mais bon, on arrivera aussi bien par ici ........


.................. puisque les deux chemins se rejoignent juste avant l'entrée de Thame.


Quand nous arrivons dans le village, le ciel se couvre de nuages et de brumes. Bientôt, nous ne voyons plus le monastère situé au-dessus du village. Nous logeons au lodge Everest Summitter.



Le lodge Everest Summitter appartient au champion toutes catégories de l'Everest. 
Il y est monté au sommet vingt et une fois.
On peut donc dire que le toit du monde est un peu sa maison !!!!!


En fin d'après-midi, je décide de monter au monastère. Etant donné que la brouillard est là, Pascale ne veut pas venir avec moi.
Me voilà en route. Lorsque j'arrive au stupa du gonpa, c'est déjà limite pour y voir quelque chose. Encore heureux que je n'ai pas un appareil photo argentique, aussi non, il serait illusoire de vouloir espérer faire des photos.




Quand j'arrive enfin devant le monastère, il est malheureusement en chantier. Mais j'ai toutefois l'occasion de pouvoir visiter la salle de prières. Dommage que je ne puisse pas y faire des photos car il y a de belles choses à l'intérieur.


J'ai quand même eu l'occasion de faire des photos dans la pièce du moulin à prières.



 Puis je passe dans une GH, située juste à côté du gonpa, A l'intérieur, se trouvent deux touristes qui ne sont pas ici pour la première fois. Si bien que nous papotons de ce qu'il y a à faire dans la région. Seulement voilà, le temps passe et lorsque je décide de redescendre, le crépuscule est déjà tombé.
Sans lampe, j'ai bien du mal à rester sur le chemin. Mais quand je suis arrivé dans le village, les choses se sont corsées, car je n'arrivais plus à retrouver le bon lodge. 
J'ai bien cru que je n'allais jamais y arriver et que je devrais passer la nuit dans un autre !!
Après maintes recherches, j'y suis quand même arrivé. Inutile de dire que ce fut le soulagement.

Le soir, nous discutons avec une famille française (parents, enfants et beaux-enfants) sur la montagne et les treks. les parents en connaissent un bout car ils ont une fameuse expérience de la montagne. Faut dire que lui est montagnard d'origine et sa femme l'est devenue par amour. "Nous profitons de cette page, pour les saluer chaleureusement (dans le désordre) Isabelle, Denis, Nath, julien, Noémie, Arnaud et Mingmar". Nous espérons que nous n'avons oublié personne.

Temps de marche : 4h30
Namché - Thamu : 2h15
Thamu - Thamé : 2h15

Dénivelé : 400m
Namché : 3440m
Thamé : 3820m
Le 13/11

Dès notre lever, c'est la purée de pois. En attendant que la brume  se lève, nous discutons avec la famille française. Mais la météo ne s'améliore pas et de plus, il fait vraiment froid. Si bien que nous décidons de rester ici jusqu'à demain. Quand aux amis français, ils ont décidé de quand même continuer en milieu d'après midi, vers le Renjo La. 



Vu la météo, il n'y a forcement pas beaucoup de clients ce soir, juste un couple de catalans qui ont su arriver. Nous sommes tous réunis autour du poêle avec la patronne et un moine.
Lorsqu'il n'y a plus de feu, nous allons tous nous coucher en espérant que la météo soit meilleure demain.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire