lundi 23 juillet 2018

Retour à Zangla pour préparer le départ vers Shade

Il y a des moments où il faut se décider et c'est le cas aujourd'hui. Nous allons donc faire le trek Zangla / Shade en indépendant. Le verdict est tombé car rien ne se concrétisait avec l'agence si bien que j'en ai eu marre. Comme nous avions déjà de quoi faire une tente pour passer les quelques nuits durant ce circuit et que le temps était chaud, nous n'avions plus qu'à acheter des mousses que j'ai découpés pour en faire des matelas. Il nous fallait encore de la nourriture pour cinq jours, pas plus, puisque je connais le trajet que j'ai déjà parcouru avec Jean Louis Taillefer. Nous revoilà en route pour Zangla. Evidemment, il n'est nullement question de tout faire à pied. Il est encore tôt et nous nous doutons bien qu'un véhicule va partir de Padum.


Même si la différence n'est pas grande, nous voilà chargés un peu plus que d'habitude ! 


Seulement voilà, au fil du temps, la météo commence à changer et au loin, nous voyons la pluie qui commence à tomber. Pas d’inquiétude pour autant, puisque nous sommes confortablement assis dans un 4x4 avec deux touristes qui vont eux aussi à Zangla.
Les deux touristes nous débarquent, juste devant la homestay de Tundup. Les cieux sont de plus en plus menaçants. Nous nous installons dans notre chambre, prenons le repas avec Tundup, Ridzing et Jean qui passe ses derniers jours ici. Aux alentours de 20h30, la pluie se met à tomber tellement fort, que des torrents de boue ont commencé à couler dans le village. De peur que des maisons ne soient englouties, tout le monde fait de son mieux afin d'essayer de contenir cette coulée de boue et pierres qui dévale de toutes parts. Fort heureusement, aucune maison n'est touchée. Mais le lendemain matin, nous nous rendons  seulement réellement compte des dégâts.


 Plus d'eau potable, les routes d'accès  au village coupées et les champs complètement détruits. Une vrai catastrophe. On vient nous dire que le pont qui conduit à la nonnerie a explosé sous une avalanche de rochers.

 


A force d'être trop curieux, en rentrant à la maison, la boue qui commençait à durcir a craqué sous mon poids et mes jambes ont pris un bain de boue.
Nous comprenons très vite que la suite du programme devra être modifiée, puisque la Zumlung Chu qui coule dans les gorges allant Zangla Sumdo doit être elle aussi fortement encombrée.
Mais cela est un détail, le malheur est forcément pour les habitants de Zangla.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire