samedi 7 juillet 2018

Départ de Thungri pour Karsha via Hongshet

Nous quittons notre nonne Tsering Dolkar. Nous débutons directement par une descente et passons directement après le village de Tehan où sur le bord de la route, se trouvent deux pierres gravées. 


Puis peu à peu, la végétation disparaît et nous nous retrouvons sur la route dans un environnent rocailleux. Plus loin, un mat à prières annonce un lieu saint : la trace du pied de Guru Rinpoche. 
500 mètres plus loin, un rocher est enrubanné de khatas. La aussi deux traces de pied, mais très sincèrement, il faut les deviner !

Bien que nous nous abreuvions régulièrement, il semble bien que nous faisons un coup de chaleur à cause du soleil qui surchauffe le bitume. Au bout de six kilomètres dans cet enfer, mais dans un décor paradisiaque, nous sommes contents d’apercevoir au loin des stupas annonciateurs d'un village. 

 Nous cherchons de d'ombre au bord du stupa pour pouvoir récupérer un peu. Lorsque tout à coup, on entend le ronronnement d'un moteur. C'est un pick-up, nous lui faisons signe et il s'arrête à notre hauteur. Le chauffeur nous dit qu'il va à Karsha. 



Il nous embarque sur le plateau de pick-up et nous décidons de continuer avec lui jusque Karsha. Nous reprendrons notre programme à Hongshet un de ces prochains jours. C'est l'avantage de voyager en autonomie.
Serge me conduit dans la guesthouse familiale qu'il cannait et nous nous y installons avec plaisir. Tsering Tobden est heureuse de notre retour et pour fêter ça, elle nous dit qu'elle va nous préparer des momos à la viande de yak pour le repas du soir. De plus, elle nous fait chauffer de l'eau pour qu'on puisse prendre une douche bien chaude. Merci Tsering.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire