mercredi 5 septembre 2012

Retour à Leh

Après une si longue période de nourriture inadaptée pour l'effort demandé, il est tout à fait normal que le corps et l'esprit réclament légitimement autre chose que ce qu'il a reçu pendant 22 jours. En arrivant à la tente de Paseo,  j'avais donc quelques petites envies précises à leurs donner. Comme celle de manger des légumes avec des pommes de terre, de boire un petit verre afin de fêter la fin du trek et dormir sous une bonne couette épaisse pour être certain de ne pas se réveiller de froid pendant la nuit 
La tente de Paseo se révélera être une bonne adresse. Je passerai les quelques heures qui séparent mon arrivé à l'arrivé du bus pour Leh, de la meilleurs façon qu'il soit. Je peux affirmer que le dîner et la soirée furent tout simplement mémorables. Des fous rires en veux-tu, en voilà, un repas comme chez soi, suivi d'une nuit paisible, tout était là pour remettre un trekkeur affaibli sur pied. 

Le lendemain matin, le bus qui fait Keylong - Leh arrive à 7 h 15. Un petit signe de la main pour signaler au chauffeur que je suis aussi du voyage. Un au revoir en direction de la badha (tente en ladakhi) et me voilà en route pour retrouver Leh.

Cette route que j'ai déjà eu la chance de faire, m'offre une nouvelle fois des décors si imposants que mes photos sont loin de les reproduire.
Le bus quitte Patseo pour monter toujours plus haut jusqu'au dernier col qui est le Taglang La et son sommet à 5360 mètres d'altitude.
Il nous faudra 13 heures de route et deux arrêts repas avant d'arriver à destination.

Sur le déroulement de la journée, il n'y a évidemment pas grand chose à dire puisque j'étais "confortablement" assis dans un bus pratiquement vide avec le nez collé à la fenêtre en train de contempler les montagnes himalayennes et cette route incroyable.

En voici quelques exemples. Accrochez vous, on est parti.





Au programme pas moins de quatre cols à passer, le Baralacha La, le Nakeela La, le Lachulung La et le plus haut des quatre, le Taglang La avec son sommet à 5360 métres d'altitude. Bon voyage.








Aucun commentaire:

Publier un commentaire