mercredi 2 octobre 2019

Dingboche / Chukhung aller retour

Aujourd'hui, j'ai rendez-vous avec les plus hautes montagnes. Je vais monter jusqu'au chemin menant au Island Peak afin de pouvoir contempler un emphythéâtre de sommets blancs.

Le gros cadeau du jour, c'est que le ciel est d'un bleu limpide qui me donne le droit de pouvoir contempler dès le départ  les deux Lhotse.


En discutant avec le patron du lodge sur le point de départ de l'étape du Khongma La depuis Dingboche, celui-ci m'a confirmé que le chemin était facile à trouver lorsque l'on monte vers Chukhung. 
Comme je passe par là aujourd'hui, je vais bien sûr faire attention pour au moins le trouver. Ce sera toujours ça de gagné sur la journée de demain qui risque d'être particulièrement longue.



 Le sentier qui me mène au fond de cette vallée continue sa montée douce.


Ici un monument dédié à trois alpinistes polonais décédés en voulant gravir la face sud du Lhotse. Des stèles comme celles-là, il y en a beaucoup dans la région. Cela nous rappelle que la montagne reste dangereuse. 



Lorsque j'arrive au hameau de Chukhung, je me dis qu'il serait judicieux de profiter directement de ma lancée pour continuer vers les sommets que le soleil éclaire très bien à cette heure-ci de la journée. 


Rien à dire, ce décor est incroyablement grandiose et mon seul désir, c'est d'aller le cotoyer d'un peu plus près.


Mais l'approche est longue, je suis à présent à 4960 mètres et ces géants semblent encore si loin.




Cette fois, je suis sur un belvédère d'où la vue sur le glacier se découvre à merveille. Je suis à 5125 m.




Je m'en retourne vers Chukhung enchanté par tout ce que j'ai pu voir durant cette journée.


En passant par le hameau, je m'arrête dans un lodge pour manger une vegetable omlette et boire quelques milk teas. Je demande, par la même occasion, où se trouve le point de départ du trek pour le Khongma La, puisque que je n'ai pas trouvé celui qui part depuis Dingboche ?! On me répond qu'il se trouve directement derrière le lodge !
C'est ok, si demain en montant, je ne trouve toujours pas le premier chemin, je viendrai pour passer la nuit ici et le lendemain matin, partir de là pour Lobuche via le Kongma La.

Entretemps, les nuages commencent à retomber dans la vallée. Il est donc le moment de rentourner à Dingboche.



Evidemment, lors du repas du soir, le patron me demande si j'ai trouvé ce fameux chemin qui va au Kongma La ? Ben non, je n'ai rien vu sauf celui qui part de Chukhung !
Il prend alors un papier et me fait un dessin sommaire du trajet que je devrais suivre depuis le lodge. Sur papier, cela semble tellement facile à trouver que je ne comprend pas le pourquoi de n'avoir rien vu de ce qui ressemblait à un chemin.
Je verrai demain si je fais mieux et si pas, je continuerai une nouvelle fois sur Chukhung.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire