mercredi 3 octobre 2012

Suite de la balade dans le village de Tar

Un coin aussi charmant ne peut que déboucher sur d'autres qui le sont tout autant. C'est ce que nous allons constater durant notre balade dans la deuxième partie du village, qui est sur le chemin du Tar La. Nous ne ferons pas ce col puisqu'après Tar, nous allons passer le Ipti La et le Mang Gyu La avant d'arriver au village qui porte le même nom que le col, Mang Gyu.




La deuxième partie du village n'est pas beaucoup plus grande que la première, puisqu'elle se compose que de trois maisons. C'est dans la dernière maison que nous ferons une autre belle rencontre. Celle d'une femme qui rentrait de la traite de ses brebis.



Lorsqu'elle nous a vus, elle nous a invités à boire un thé et l'accueil fut une nouvelle fois très chaleureux. Nous avons non seulement reçu un bon thé au beurre de yaks mais comme Pascale l'avait aidée à faire son yaourt, Tsering  nous a fait goûter son yaourt tout frais. 
Avant de repartir, Tsering tenait absolument à mettre, comme elle, des fleurs dans les cheveux de Pascale en nous précisant de ne surtout pas oublier de lui envoyer les photos de la rencontre. C'est promis, nous le ferons dès que possible.


Un peu plus loin, une autre femme nous appelle, mais cette fois, ce n'est pas pour nous offrir un thé. C'est plutôt pour nous demander un service !! Étonnement de notre part, mais pourquoi pas si c'est possible ?! "Pourriez-vous prendre avec vous ce yak qui ne m'appartient pas, mais qui mange tout mon fourrage ?"  Evidemment, elle aimerait bien le voir quitter les lieux pour aller manger ailleurs !!! Bon d'accord, mais jusqu'où ? Et d'un grand geste, elle nous fait comprendre que le plus loin possible serait le mieux. C'est comme cela que je me suis retrouvé,  pour le plus grand plaisir de Pascale, bouvier de l'Himalaya !!



Pour finir et fêter notre séjour à Tar, nous passerons chez les Konchok (guesthouse Kutipa) une très chouette soirée. 

Un grand merci à tous pour cette belle étape.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire