vendredi 15 novembre 2019

Suite du troisième jour de festival

Nous voici déjà à la fin de ce festival, qui aura tenu toutes ses promesses et qui va se terminer avec ce moment qui, pour moi, sera rempli d'émotions, la destruction du mandala.
Cérémonie que je n'ai jamais eu la chance de voir.

Tout a commencé par une kora autour de la salle où se trouvait le mandala.


 Avec quelques arrêts devant les statues de divinités présentes sur le parcours.






La circumambulation terminée, les moines sont rentrés dans la salle de prières pour démonter les protections du mandala.

Pour rappel, depuis le début du festival, le mandala était protégé sous une plaque de verre.



De toute évidence, c'est un très beau mandala.



Mais exposé sans ses protections, je le trouve encore plus beau.



Lorsque le Sangsang Rinpoche est entré à son tour, on a allumé les lumières et le mandala a fait exploser alors ses couleurs et dévoiler la finesse du travail effectué par les moines.


Ce chef d'oeuvre ne va plus avoir que vingt minutes d'existence.




Le Rinpoche débute la cérémonie de la destruction par la récitation de mandala et avec son dorge, il commence à faire quelques petits dommages.



Ensuite, les moines s'occupent de la destruction totale.


A la fin du processus, le sable est mis dans une coupe.




Le Rinpoche et les moines se réunissent pour une dernière récitation de mantras en l'honneur des restes du mandala.


Nous savons bien que rien n'est éternel sur terre, mais lorsque quelqu'un disparait de notre vie, la tristesse est bien présente. Ce fut le cas aussi pour le mandala.



Les portes peuvent se refermer sur le festival 2019 de Chiwang.


C'est fini.


Viennent ensuite les photos officielles de la communauté du monastère de Chiwang.
Tous ensemble, nous avons passé un moment inoubliable.

C'est alors que le Sangsang Rinpoche a appellé chacun de nous pour faire les photos souvenirs. C'est comme cela que je me retrouve, avec Bruno, un reporter photographe italien sur cette photo souvenir.


Et les moines ne furent pas en reste.





Demain matin, je quitterai le monastère de Chiwang.
Mais avant de refermer cette page, je tiens à remercier du fond du coeur le Sangsang Rinpoche, tous les moines, les moinillons et le cuisinier pour tous les bons moments que j'ai passé avec eux.
Merci à vous tous.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire