mardi 5 novembre 2019

De Gomum à Junbesi ........ et Phurteng

Ma marche arrière est maintenant bien enclenchée et je poursuis aujourd'hui vers Junbesi.


Cette fois-ci, c'est franchement un adieu, en espérant qu'un jour, nos routes se recroiseront.


Un dernier signe de la main de mon hôte me fait dire qu'il a, lui aussi, passé un bon moment.


Me voilà à nouveau en route pour le Lamjura La et sur cetains tronçons, le sentier est toujours aussi pouri.

 

Sur mon chemin, je suis ratrappé par une femme qui décide de faire la route jusqu'au Lamjura La avec moi. Je lui explique que je vais la retarder car je ne vais pas très vite. Rien n'y fait, elle m'accompagne !!


Nous approchons du sommet et le brouillard est maintenant bien présent ..... C'est normal.
Même dans ce brouillard, on peut constater comment cette fameuse route peut faire des dégâts et anéantir le travail de toute une vie. Ca, c'est moins normal.




A neuf heures trente, j'arrive, pardon, nous arrivons au pass.
Avant de redescendre, j'offre un black tea et un morceau de fromage à mon accompagnatrice.



Pour la suite du parcours, je suis à nouveau seul.
A l'orée du bois, le brouillard a disparu et je plonge vers Junbesi.





Que j'atteins vers midi.





Je pourrais continuer jusqu'à Phurteng, mais comme je n'ai plus trop envie de continuer et qu'il me reste encore sept jours pour arriver au monastère, je préfère rester ici cette nuit.

Le 6 novembre

Départ pour Phurteng

J'ai bien fait de dormir cette nuit à Junbesi car ce matin, le soleil est revenu. Ce qui m'arrange car  en effet, la balade pour monter là-haut est splendide.
Alors en route.







Et la journée risque de rester belle puisque les avions font des rotations entre Katmandou à Lukla.




La vue sur l'Everest est belle, il ne m'en faut pas plus pour déposer mon sac et de reprendre une chambre ici.
En face, je peux déjà voir le monastère de Chiwang.
Rien ne presse pour moi.


Le soir, je ne serai pas seul au lodge. Un groupe important de touristes arrivera, mais seuls les cuisiniers et les porteurs occuperont les lieux, vu que le reste du groupe dormira sous tentes.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire