jeudi 26 septembre 2019

Namche Bazar surnommée capitale des sherpas

Ce matin, afin de me dégourdir les jambes, je suis monté au belvedère rien que pour voir l'Ama Dablan. Mais une fois là-haut, j'ai eu juste le temps de faire une photo que déjà, la belle montagne se cachait complètement derrière les nuages. 



Du point de vue, je pouvais aussi voir toute la vallée par laquelle je suis arrivé jusqu'ici. Là-haut j'ai profité pendant une heure d'un soleil radieux. Cela faisait un bien fou après toutes ces journée rendues difficiles pas la météo. En redescendant, j'ai profité aussi de vous montrer le prochain chemin qui me conduira à Khumjung.


Ensuite, j'ai rejoint le gonpa alors que Namche est, déjà elle aussi, dans les nuages.




Hélas, sur place, le moine ne me laisse pas trop le temps de faire quelques photos avec mon téléphone, puisque normalement c'est interdit. C'est donc une gratitude qu'il m'a faite en me laissant faire ces trois malheureux clics.

Lorsqu'après, je lui ai parlé de faire un peu de méditation, sa réponse fut ..... ce ne sera pas trop possible car je dois partir !!! 
Cela m'étonne qu'à moitié, vu que l'année passée, j'avais déjà eu le sentiment de déranger.


 Je suis donc parti faire une Circumambulation du monastère, puis j'ai pris le chemin qui va vers un héliport et des rochers gravés de mantras.



 La balade terminée, je suis redescendu en ville pour aller donner des nouvelles à Pascale, boire un chocolat chaud et regarder mon programme des prochains jours.


Le 27 septembre

Aujourd'hui vendredi, c'est jour de marché à Namche. Dès mon arrivée, je suis surpris du nombre élevé de marchandises qui sont proposées. Et dire que tout doit être amené jusqu'ici à dos d'homme ou de yak !!! Tout en haut du marché, il y a même un comptoir de viande presqu'aussi grand que celui d'un abattoir de chez nous. C'est à peine croyable !!
Ce marché hebdomadaire dure deux jours. 


Le peuple sherpa est un groupe ethnique originaire de la province orientale tibétaine du Kham. En tibétain, shar désigne l'« est » et pa est un suffixe qui signifie « peuple » : d'où le mot Sharpa ou Sherpa désignant ceux qui viennent de l'est. 


Ils quittèrent leurs terres natales pour des raisons qui restent encore aujourd’hui inexpliquées, mais une hypothèse avancée suggère que les Sherpas étaient majoritairement des bouddhistes de l’ancienne école tibétaine Nyingma et ils auraient fui la répression de l’école réformée des Geloug, les bonnets jaunes de Lhassa.




Pour ceux qui connaissent un peu la grande Histoire du Tibet, ils savent bien que les Khampas sont issus d'un peuple fier, noble et courageux. Ils étaient aussi de grands guerriers qui ont donné pas mal de fil à retordre à tous ceux qui ont essayé de les envahir ou simplement de les mettre à leurs bottes. Même le grand Gengis Khan au XIIIè siècle n'y est pas parvenu.



                



Le reste de la journée, je m'occupe à recharger mes différentes batteries (appareil photo & gsm), à remettre de l'ordre dans mon sac, à donner des nouvelle à Pascale et à me reposer avant le départ de demain.
La soirée, je la terminerai avec un chinois qu'on appelle et qui ressemble pas mal au Dalaï Lama. En tout cas, il a son sourire.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire