lundi 30 juillet 2012

De Darchik à Garkhun

Au petit matin, je quitte Darchik, je passe le pont, le contrôle et je continue à pied jusqu'à Garkhun.

La vallée de l'Indus est dans cette partie-ci du Dha si encaissée et si étroite qu'à cette heure-ci de la journée, le soleil a du mal à venir éclairer mes pas. Après une heure de marche, je suis au pied du village de Gorkhun, mais comme je vous le disais plus haut, le plus difficile reste à faire. Hélas pour moi, la pente est particulièrement raide et le soleil a fait son apparition.
Après deux minutes d’ascension, je suis déjà à bout de souffle, mes jambes ne me tiennent plus et je transpire abondement. J'ai bien, l'impression que je couve quelque chose ou est-ce mon breakfast qui me reste sur l'estomac ?!




Il me faudra encore une heure pour arriver au village. Je ne peux vraiment plus aller plus loin. Je remarque qu'une dame est en train de ramasser des abricots. Je lui demande si je peux mettre ma tente dans son jardin ? Elle est d'accord et je passe aussitôt le petit muret. Je suis tellement vaseux que je suis obligé de m'étendre un peu sur le sol avant de commencer à monter ma tente.



Après un peu de repos, mon esprit commence à reprendre le dessus et je commence à dresser mon habitacle pour passer la nuit.

 L'installation une fois terminée, je rassemble quelques pierres et ramasse du bois pour allumer un feu et me préparer un Maggi noodles soup avec quelques morceaux de viande séchée que j'ai avec moi.
Mon repas est prêt, cela me semble bon, mais j'ai quand même du mal à vider ma gamelle.
Je n'insisterai pas plus et je vais directement m'allonger sous ma tente.
Je suis réveillé par des cris d'enfants qui plongent dans le grand bassin, situé un peu plus loin de ma tente. Je me lève et je vais voir. Lorsque j'arrive à leur hauteur, les enfants me disent « Come on, come on ». L'idée ne me déplaît pas trop, cela va peut-être me remettre définitivement sur pied ......... et je plonge à mon tour dans l'eau.
L'eau n'est pas très chaude, mais elle me ravigote un bon coup. Je profite par la même occasion de faire un bon nettoyage de printemps de ma personne, ce qui n'était plus trop arrivé depuis quelques jours !!!!!

Après m'être fait une nouvelle image et une nouvelle santé, je décide de ne plus rien faire aujourd'hui, cela afin de me remettre complètement. Ici à Gorkhun, il n'y a rien de bien spécial à voir, alors pourquoi pas prendre une journée de repos. De toute façon, c'est le dernier village dans le district de Kargil. Après, c'est le village de Dha qui est dans le district de Leh et comme mon permis n'a cours qu’à partir du premier août, il est donc difficile de passer le contrôle deux jours avant !!!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire