mercredi 25 juillet 2012

Kargil

 Me voilà une nouvelle fois à Kargil. Cette fois, je ne suis pas là pour rejoindre le Zanskar, mais bien pour aller chercher mon permis afin de partir pour la première fois dans la vallée du Dha.
Kargil, est donc pour moi une étape obligatoire afin d'obtenir ce permis. Inutile de dire que si je ne pouvais pas avoir ce sésame, je ne serais pas repassé par ici, car je garde un assez mauvais souvenir de cette ville plutôt sale. Kargil est aussi une ville qui semble réservée aux hommes, on ne voit guère de femmes dans l'unique rue du bazar, à part de rares étrangères qui sont automatiquement dévisagées d'un air méprisant par les boutiquiers car elles ne portent pas de voile.
Kargil est un bastion de l'orthodoxie chiite avec ses ayatollahs habillés de leur longue robe flottante et de leur éternel turban noir et blanc déambulant tout le long de la journée d'un air grave et absent. Cette ambiance, déjà oppressante en temps normal, le devient un peu plus durant la période du ramadan où chaque musulman est bien obligé de faire le jeûne, du moins lorsqu'il est en public, dans le bazar. Mais lorsque l'on se perd dans les petites rues, on peut facilement constater que dans les petits coins et recoins des petits restaurants, ça fumait, ça mangeait comme tous les autres jours de l'année. Comme quoi, chiites ou pas, un homme reste un homme, du moins loin des regards des ayatollahs !!!





                       

                       



Ici, le système de contravention, on ne connait pas. Lorsque vous êtes mal garé, un policier vous dégonfle les pneus !!!

Après avoir fait mes quelques photos, je vais directement à " l'office of the District Commissionneer " afin d'y retirer mon permis. Ce bureau se trouve à plus ou moins deux kilomètres du centre de la ville, sur la route de la Suru vallée, dans le quartier de " Baroo ". 
Il y a des minibus qui y vont, mais comme j'ai le temps devant moi, je vais à pied jusque là.
Une fois sur place, cela va très vite et en moins d'une demi-heure, je reçois mon papier.
Je retourne dans le bazar de Kargil en bus.

................ Comme j'ai la journée devant moi, je décide d'aller à Yourbaltak afin d'aller voir la statue de Chamba Bouddha, sculptée dans la falaise. Ce petit hameau, près de Apati, est à 20 kilomètres de Kargil sur la route de Batalik. 
Pour y aller, je voulais prendre un taxi. Hélas, comme d'habitude, ils sont hors de prix, on m'a demandé 3000 Rs pour un trajet simple (sans retour). Je refuse de donner un prix aussi exorbitant et je commence mon trajet à pied.
Après deux kilomètres une voiture s'arrête et le chauffeur me demande où je vais ? A Yourbaltak ! Il ne va pas jusque là, mais il me propose de me déposer à l'embranchement de la route que conduit à Apati ( cette route n'a été ouverte aux étrangers qu'en 2010 à cause de sa proximité avec le Pakistan ). Une fois arrivé sur place, je choisis de continuer à pied car la vallée est très belle.







Le Bouddha Bodhisattva Avalokitésvara de Turmel haut de 7 mètres.

  
Retour vers Kargil en moto avec un indien que fait le tour de son pays.

                             


                            
Je vais maintenant préparer mon sac, demain je quitterai Kargil pour la vallée du Dha.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire