vendredi 27 juillet 2012

Balade jusqu'à Sanatse

Aujourd'hui je vais aller jusqu'à Sanatse, petit village perché au dessus de l'Indus.
Pour y aller, j'ai choisi de prendre simplement la route et pour le retour, je prendrai un petit sentier aérien qui me conduira directement à Darchik.

Me voilà en route, la balade est belle et je suis seul dans ces gorges profondes.
Tout en haut, de l'autre côté de l'Indus, trône le petit village de Hordas. Encore un kilomètre et je serai au pied de Sanatse. Arrivé à une cascade, je remarque sur le bord de la route un rocher couvert de vieilles gravures.


Maintenant il me faut monter au village, mais le chemin qui y va est des plus raides. Hélas je n'ai pas d'autre solution que d'emprunter ce chemin là. Je me lance dans mon ascension. Après plus d'une demi-heure d'effort intense, j'arrive aux premiers abricotiers et champs du village. Afin de souffler un peu, je me réfugie à l'ombre d'un abricotier où j'en profite aussi pour manger quelques fruits qui ont mûris au soleil. C'est un véritable délice.

Après ma petite dégustation, je me suis remis en route car le village est encore bien plus haut.
En chemin je rencontre une femme qui récolte des abricots. Je lui demande si le village est encore loin ? Non à peine à 5 minutes ! Julley et je reprends ma marche.

La première maison que je vois, c'est l'école. Dès que les enfants me remarquent, c'est directement les cris et la ruée pour venir me serrer la main. Avec eux, je vais jusque dans leur classe. Dans la pièce, il n'y a pas de banc, juste un tableau et un semblant de bureau pour le professeur.
Les élèves sont assis en rang d'oignons face à moi. Ils me demandent quel est mon pays, mon nom que j'ai un malin plaisir à leur faire répéter.

Je reste un bon quart d'heure avec eux puis je prends congé car la classe doit continuer. Je fais une petite photo souvenir et je leur dis au revoir.    

Je me dirige à présent vers le petit gonpa qui trône au centre du village. Je constate qu'il est fermé. Je me dirige alors vers un groupe de femmes pour demander si quelqu'un au village a la clé du gonpa. Affirmatif et l'une d'entre elles se lève pour aller chercher le responsable.


Après seulement 5 minutes d'attente, un homme arrive avec une clé en main.

Le gonpa est tout petit, mais il abrite un Avalokiteshvara à mille bras et un Guru Rimpotche. 

La visite terminée et avant de repartir vers Darchik par le chemin aérien, le responsable m'invite à boire un thé dans sa maison.

Me voilà sur le chemin de retour. De celui-ci, je domine allègrement les profondeurs de la vallée. Arrivé à la hauteur du village de Hordas, il me semble qu'il est plus important que celui de Sanatse.
Un peu tard pour y aller aujourd'hui, mais j'irai y faire un tour demain.




Je continue le petit chemin, je suis en plein soleil et ma gourde est vide. Là-haut, il m'est impossible de trouver la moindre petite source, je suis bien obligé de continuer ainsi.
Lorsque je me trouve en face de Darchik, je constate que je dois encore contourner une large gorge.
Encore heureux qu'après 10 bonnes minutes de marche, le chemin commence à descendre de plus en plus fort et j'arrive enfin au bas de cette gorge où de l'eau coule abondamment. Me voila rassuré surtout que je remarque des femmes qui travaillent dans un champ et que généralement, elles ont toujours un thermos de thé près d'elles.
Arrivé à leur hauteur, je demande si elles n'auraient pas un peu de thé pour moi ? Elles me disent de m'asseoir et une d'entre elles va chercher une casserole remplie de thé bien chaud.
En repartant je laisserai quelques roupies en me promettant bien que la prochaine fois, je partirai avec une gourde pleine même pour ce qui devrait être qu'une petite balade.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire