jeudi 10 août 2017

Retour à Leh

Huit heures du matin, tout le monde est prêt, les vans sont chargés, nous pouvons embarquer et prendre la direction de Leh.



Fini ce bleu à l'infini, si ce n'est celui que nous allons retrouver un peu plus loin sur la route, lorsque nous arriverons à un deuxième lac nettement plus petit que le Tsomo Riri.


 


Voici le Kyagar Tso



Les derniers drapeaux à prières qui annoncent un pass.
Je ne peux m’empêcher de dire un  Ki Ki So So Lha Gyal Lo. 




Le pont de Mahe et son contrôle des permis (sauf pour moi !)
 


Un conseil judicieux made in Ladakh !!
 



Même l'Indus est encore en crue. C'est dire la quantité d'eau qu'il y a eu et a encore en ce début août dans les régions du Ladakh. 


Dans deux heures, je serai dans ma guesthouse Malpak.
Je n'ose imaginer la douche chaude et le repas que je me vais m'offrir. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire