dimanche 7 novembre 2004

Balade dans les village autour d'Hsipaw

DIMANCHE 07-11 Hsipaw

6h30 : debout
Après avoir mangé une noodle soup, nous allons réserver nos tickets de bus pour rentrer à Mandalay demain.
Nous réservons chez Yoma Tours. L’homme d’un certain âge (+/- 60 ans), grand amateur de sport (jogging, tennis) nous montre des photos de Hsipaw du temps de ses parents et grands-parents. Il nous montre également des photos du prince (incarcéré en 1962 et assassiné) et de la princesse de Hsipaw.
Mais voilà déjà 8h. Notre guide nous attend devant la porte de l’hôtel. Nous marchons d’un bon pas. Il fait très brumeux ce matin, mais vers 9h30, le ciel se dégage.
Nous traversons plusieurs villages et cimetières de différentes religions, et commençons à grimper. Belles vues sur les campagnes et la nature qui est remarquable.








 Nous arrivons au village de Pamkan à 12h45, après presque 4 heures de grimpette sous le soleil. Les gens du village (peuple shan) parlent un dialecte et ne comprennent pas le birman.


 


Là, nous dînons chez le chef du village, avec différents plats tous très bons et buvons à 4 un litre d’alcool de riz. Heureusement ce n’est pas trop fort, car avec la chaleur, on serait beau.





 Après le repas, nous faisons le tour du village, avant de repartir à 14h15 en ressortant par la « porte » du village.



Pendant 3 heures, nous descendons la montagne à bonne allure et arrivons au guesthouse à la nuit tombée. Nous sommes morts de fatigue. Très belle journée cependant. La douche est la bienvenue.
Nous sommes tellement fatigués que même le riz frit ne nous goûte pas.
Tant pis, les bagages, ce sera pour demain.

LUNDI 08-11 retour à Mandalay

4h30 : notre réveil réveille toute la maison. Mais heureusement, car il n’y a pas d’électricité. Et notre guide de la veille vient nous donner du feu pour allumer les bougies. Après avoir fait nos sacs, nous voilà devant le guesthouse à attendre le bus.
5h30 : le bus est là. C’est plus un transport de marchandises que de personnes. Tout au long de la route, il faut passer des postes de contrôle tenus par l’armée où le conducteur doit payer un tribut, parfois en nature (don d’ananas).
2 arrêts pour se restaurer : pour nous, ce sont des noodle-soup.
Le conducteur du bus est très prudent car la route n’est pas toujours très bonne et il y a quelques descentes dangereuses.

Arrivés à la gare des bus de Mandalay, nous prenons un petit taxi pour nous ramener au Royal Guesthouse où nous récupérons nos grands sacs et notre linge propre.
Après un peu de repos, nous trouvons enfin une adresse Internet pour envoyer un petit message. Souper riz frit à notre petit resto habituel.
Nous revoyons Hasem et allons boire une bière  pression avec lui.

MARDI 09-11 Mandalay

9h : Hasem conduit Serge à l’embarcadère pour acheter nos billets pour le bateau de Bagan qui part demain. Mais Serge a oublié nos passeports à l’hôtel et doit faire l’aller-retour.
Pendant ce temps, je vais changer des USD dans une arrière-boutique du quartier indien. Je ne suis pas très à l’aise.

Après s’être retrouvés à l’hôtel, nous allons nous promener dans le quartier indien, où nous allons voir un temple indien.



Nous achetons un masque dans un petit magasin en face du « bureau de change ».
Après un bon resto à midi, nous faisons une petite sieste à l’hôtel.
19h : nous avons rendez-vous avec Hasem pour aller manger, mais comme personne n’a faim, nous ne buvons qu’une bière pression.
Serge lui offre ses vieilles lunettes (de remplacement), nous lui donnons aussi quelques dollars pour le remercier pour ce qu'il a fait et nous nous quittons sur une photo de Serge en trishaw. 



Aucun commentaire:

Publier un commentaire