jeudi 26 juin 2014

Balade jusqu'au monastère d'Atitse

A 8 kilomètres de Lamayuru, le hameau d'Atitse possède un très vieux gonpa du XIIIème siècle. Il est donc contemporain du Sengge Lhakang de Lamayuru et aussi du Sumtsek d'Alchi. 
Le vieux temple est connu pour une statue de Vajrapani, le Maître des secrets. Vajrapani est aussi le bodhisattva, le Gardien des Enseignements du Vajrayana. Il symbolise la nature primordiale et indestructible de l’esprit. La créativité est le rayonnement de cette nature, son déploiement illimité.
A Atitse, il y a aussi la grotte dans laquelle a médité Naropa (1016-1100). Pour rappel, Naropa a sa statue au monastère de Lamayuru. 
Pour rejoindre le hameau qui se trouve dans la montée du Photu La, je marche sur la voie antique des caravanes qui allait de Srinagar à Leh. Cela se remarque aisément, car par-ci par-là reste de nombreux témoignages, du style: murs de mani, stupas, etc.....



Dommage que la météo ne soit pas terrible, Mais bon, il ne pleut pas, ou pas encore pour le moment, c'est bien ça l'essentiel. 







Mais lorsque j'arrive en vue du gonpa, la pluie commence à tomber et l’ascension devient pénible. Heureusement, là-haut, je suis accueilli par le gardien du site, qui m'invite à boire un thé avant de visiter le gonpa. Comme je suis frigorifie, j'accepte l'invitation avec plaisir en me disant qu'un thé bien chaud ne peut que me faire du bien. 


Les trois tasses de thé et les quelques biscuits m'ont fait un bien fou. Etant donné que cela gêne toujours un ladakhi de lui donner de l'argent, je laisse comme d'habitude un billet en-dessous de la boite à sampa. Nous pouvons maintenant aller au gonpa.



Voici maintenant la fameuse grotte où aurait médité jadis Naropa. 


Le soir, je rentre sur Lamayuru. Jean-Louis étant parti, je serai seul pour prendre mon repas à la guesthouse. Demain, ce sera pour moi le départ de cette grande traversée d'Ouest en Est du Ladakh. Aventure qui durera, si tout va bien, un peu plus que deux mois.
Psychologiquement, je sens que c'est le bon moment de partir, je suis prêt à affronter la solitude et les difficultés de cette longue aventure.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire