mercredi 21 octobre 2009

Au pays des Khampas. I



21 octobre

Direction Deqen !!!

..............Comme à chaque départ nous sommes très tôt au terminal des bus afin de partir avec le premier bus qui quitte le terminal pour notre destination.
Aujourd'hui il est 6h30 et avec l'aide de notre carte nous achetons nos tickets pour Deqen. Le bus est prévu pour 7 h. Ok tout va bien.
6h45 nous chargeons nos sacs et à l'heure prévue, le bus se met en branle direction Deqen.

La première partie du trajet est jolie, très boisée et comme nous sommes en automne les couleurs sont diverses. Après 3h de route, nous nous arrêtons au bord d'un ruisseau pour nous dégourdir les jambes et aussi permettre au chauffeur de faire quelques vérifications d'usage sur son véhicule. 

Nous repartons pour un nouveau col, mais cette fois le décor devient franchement grandiose et la route est de plus en plus difficile. A certains endroits les ornières sont tellement profondes que le bus a très difficile à passer. Encore heureux qu'au-dessus de nos têtes, le ciel est bleu car en cas de pluie, je me demande bien comment le chauffeur ferait pour passer.





On monte toujours et le spectacle nous coupe le souffle. Afin de pouvoir faire quelques photos de cette piste de montagne je vais m'assoir à l'avant du bus sur le marche pied intérieur. Clic,clic pour les photos souvenirs de cette ascension.










Enfin le sommet. Là, petite halte au milieu des drapeaux à prières qui flottent au vent. La longue descente pour Deqen peut commencer. Mais une fois en bas, le bus reprend la montée d'un nouveau col. Pascale et moi, on s'interroge et avec notre ticket, Pascale demande à une passagère si nous sommes dans le bon bus pour la destination qui est marquée. Oui dit elle j'y vais aussi (en chinois mais on a compris).

La route continue encore et encore. 

Il y a déjà plus de 8h que nous avons quitté Zongdian et le trajet ne devait durer que 6h. Visiblement il y a quelque chose qui ne va pas ?!
Nous sortons notre carte et nous demandons s'il y a quelqu'un qui parle anglais. Il y en a un qui lève son doigt et nous lui demandons où on est et si ce bus va bien à Deqen ? Sa réponse tombe comme un coup de marteau, NON le bus va à Daocheng.
Sur ce coup là, je comprends qu'il y a eu une erreur. Peu importe qui, il faut maintenant trouver une solution. En fait, ce n'est pas encore si grave puisque Daocheng est sur la route de Litang et c'est cette même route que l'on aurait dû prendre si on ne savait pas passer par le Tibet. Mais je comprends une chose, c'est que Deqen ce ne sera plus pour nous car il est impensable de faire demi tour.
Pas très heureux mais il y a pire comme situation puisque la région est très belle et qu'à 100 km de Daocheng, il y a un splendide parc naturel où il est possible de faire un trek de 3 jours.
Ok on fait comme ça. 

22 octobre

De Daocheng à Yading

Nous avons fermé nos sac et cherché un moyen de transport pour partir à Yading. Pas facile lorsque l'on ne parle pas chinois. Sur le coup de 11h, le prix était conclu et nous avons démarré aussi tôt. Nous voilà arrivés à Yading. Nous ne saurons jamais ce que le trajet de Deqen aurait donné, mais il faut bien avouer que pour cette étape, on est passé par une route vraiment sublime. Le qualificatif n'est peut-être pas assez fort mais je n'en trouve pas d'autre. Dans un premier temps, nous n'avons fait que monter pour traverser des villages et ainsi découvrir des monastères perchés sur les montagnes sacrées du bouddhisme. 


Alors que nous étions arrivés au plus haut du col, nous avions en face de nous la montagne enneigée de Sanhu. Cette montagne est constituée de 3 pics qui sont presque aussi hauts les uns que les autres. Cela va entre 5958 et 6032 m mais cela ne suffit pas puisque ces 3 pics sont eux-mêmes entourés d'une trentaine de monts de petites et moyennes tailles. Un véritable panorama naturel très spectaculaire.
Nous en avons eu pour notre argent. Les chinois font payer un droit d'entrée pour effectuer cette route, qui est un cul de sac, mais l'entrée du parc est aussi comprise dans le prix.



Le village de Yanding est situé au plein milieu d'un pâturage et juste en face du Sanhu. Si bien que demain matin, nous espérons avoir un beau lever de soleil avant de partir en balade ou en trek. Nous ne savons pas encore si nous allons faire ce trek de 3 jours car nous ne sommes pas encore trop acclimatés à l'altitude et dans ces conditions, ce sera peut-être un peu dur. Mais ce n'est pas si grave, car 1) on voit bien qu'il y a de quoi faire dans la région 2) ce n'est pas obligé de faire les 3 jours. Nous pouvons très bien raccourcir le trajet si cela devait s'avérer nécessaire.
Ce soir, nous avons rencontré un danois qui en revenait juste. Il nous a dit que cela valait vraiment la peine. Si nous partons le plus léger possible, donc le strict minimum, je pense bien que l'on pourra tenter le coup.
A voir demain matin

Aucun commentaire:

Publier un commentaire