vendredi 21 novembre 2003

Vang Vieng – Vientiane


VENDREDI 21-11-2003 : Vang Vieng – Vientiane

Petit déjeuner en face de notre guesthouse.
9h : le minibus pour Vientiane devrait être là, il n’arrivera qu’à 9h20.
4 heures de route, celle-ci devenant dangereuse à la fin du parcours à cause des camions et surtout des vélomoteurs.
Nous voyons notre premier éléphant, le long de la route ; ce sera le seul que nous aurons vu en 4 semaines de Laos, pays au soi-disant million d’éléphants !!!

Après s’être rafraîchis au guesthouse Phawee, nous nous baladons dans la capitale Vientiane.
La capitale n’a rien à voir avec ce que nous avons déjà vu au Laos. Bien qu’elle soit la plus grosse ville du pays, ce n’est qu’une grosse bourgade que l’on visite aisément. C’est une ville classique d’Indochine avec son exotisme eurasien empreint d’influences lao, thaïlandaise, chinoise, vietnamienne et française.

Visite du vat Haw Pha Kaow : il n’est pas comme les autres, il est plus thaïlandais. Comme c’est la fin de l’après-midi, la lumière y est très belle.










 Nous continuons jusqu’à l’arc de triomphe local.



Je me fais accoster par un tuk-tuk, le chauffeur me demande si je veux fumer ? Par curiosité, je lui demande ce qu’il a ? Il ouvre son coffre et d’un geste de la main me montre toute sa panoplie de substances euphorisantes. Il y a là de quoi voir des éléphants roses pendant tout le restant du voyage !!
En continuant notre chemin, nous nous arrêtons à une vinothèque aux vins réputés de France, où nous achetons un pinot noir que nous ouvrirons sur les îles du sud avant de quitter le Laos.

SAMEDI 22-11-2003 : Vientiane

Petit déjeuner américain à une bakkery : bof.
Nous allons réserver nos billets de bus pour Paksee pour le lendemain. Nous  effectuons notre réservation dans une agence de voyage, car au guesthouse, ils nous comptaient le double. Et de plus,  ils ne sont pas très sympas.
Balade jusqu’au bureau de poste où nous déposons nos cartes. Nous allons ensuite au vat Si Saket, un des plus anciens temples du Laos.

 






Pour dîner : baguette garnie de pâté et de crudités (comme à la maison).


Nous retrouvons les 3 français rencontrés à Hat Sa au bord de la rivière Nam Ou dans le nord du pays. Nous échangeons nos impressions de voyages.

Retour au guesthouse pour se rafraîchir. Dernière balade le long du Mékong.
Les festivités du samedi soir se préparent : moulins, jeux de fléchettes, stand de voiture, stand d’alimentation, … etc

Resto indien : Avant d’entrer, on se fait passer au détecteur de métaux (comme aux USA).
Pendant que nous mangeons en terrasse, nous apercevons au-dessus des toits de la ville, le feu d’artifice tiré sur la plage du Mékong.
Petit message internet. Retour à l’hôtel vers 22h.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire