lundi 25 juin 2018

Direction le hameau de Tar

Notre acclimatation à l'altitude n'étant pas encore totalement terminée, nous décidons de la poursuivre dans le hameau de Tar auprès de la famille Kutipa.
Pour quitter Leh, nous devrons rejoindre le New Bus Stand pour prendre le bus allant à Tingmosgang et lorsque nous arriverons un peu avant Nurla, juste à hauteur du pont qui enjambe l'Indus, nous demanderons au chauffeur de s'arrêter.
Arrivés à la station, il nous faut à présent trouver le bon bus. Généralement, c'est un combat difficile à gagner, mais bien heureusement, ici, ce combat devient une simple formalité puisque les bus se trouvent toujours au même emplacement. Par acquit de conscience, nous demandons quand même à un passager si nous ne sommes pas dans l'erreur avant d'embarquer nos sacs et de nous installer sur deux sièges encore libres. De préférence à gauche du véhicule et à côté d'une fenêtre afin de pouvoir faire quelques photos.
Le tout est vite réglé et à 9h30, le bus démarre. Au début du trajet, le bus s'arrête fréquemment pour prendre les derniers passagers qui attendent au bord de la route, puis au fur et à mesure des kilomètres, il augmente sa vitesse de croisière. Aujourd'hui, la route est totalement bitumée, si bien que nous arrivons à l'approche de Nurla sur le coup de 11h30.
 


 
 
 


Nous récupérons nos bagages. Après quelques réglages de ceux-ci, nous franchissons le pont et entamons la montée vers Tar par un petit chemin qui s'enfonce dans des gorges étroites et fraîches le long d'un petit torrent enjambé plusieurs fois par des ponts de bois ou de pierre. C'est notre premier trek de l'année et nous avons du mal et devons nous arrêter à mainte reprises, notamment à la source à laquelle nous nous abreuvons sans modération.
 


Cette balade, nous l'avons déjà faite à plusieurs reprises et elle nous semble toujours aussi belle. 
 
 

Après la source, nous nous enfonçons dans un canyon avec une série d'escaliers bien raides. Nous avons de plus en plus difficile et nous sommes soulagés d’apercevoir enfin les premières maisons de Tar. Encore 200 mètres à faire et nous arrivons à la maison où nous accueille Padmo. 
OUF nous n'en pouvons plus, car nous avons mis 4 heures pour arriver, alors que normalement, il ne faut pas plus de 2h30 pour faire ce trajet.
Padmo nous installe dans la chambre au premier étage où nous nous reposons de nos efforts avant le repas du soir que nous prendrons à 3, avec le papa de Padmo que nous avons rencontré à Leh.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire