vendredi 29 décembre 2017

Trek de Sundarijal en passant par les lacs sacrés, la vallée de Langtang et Kyanjing gonpa.

Pourquoi avoir choisi ce trek ? 

Après avoir fait le trek de l’Everest, le trek dans le Langtang est tout ce qu’il faut pour continuer notre aventure au Népal. Il est assez facile et pas trop long, pour ne plus fatiguer nos jambes, qui auront déjà assez souffert sur les sentiers de l’Everest. Ce circuit part de 1470m d’altitude pour atteindre 3870m, voire un peu plus si on décide de faire un petit sommet. De plus, il n’est pas loin de Katmandou, puisqu’il ne faut qu’une bonne heure pour arriver à Sundarijal. qui sera le point de départ du circuit.
Ce trek Gosaikund Langtang commence à une heure de route depuis la vallée jusqu’à Sundarijal, devenu le parc national Shivapuri. C’est de là que nous rejoindrons, en altitude, le lac sacré Gosaikunda. Les pèlerins hindouistes empruntent cette même route pour accomplir leurs dévotions liées à ce lac qu’ils révèrent pour avoir été créé par Shiva d’un seul coup de trident.
Ce circuit nous emmènera entre la principale chaîne himalayenne au nord et une chaîne légèrement plus basse de sommets enneigés au sud. 

Le trek de la vallée du Langtang : La période allant de la mi-octobre à la fin novembre est la meilleure afin d'éviter la saison des pluies qui vient de se terminer et la saison hivernale qui va débuter.
Tout comme pour le camp de base de l'Everest, où nous sommes partis de Jiri, afin de commencer notre trek au plus bas, nous allons cette fois commencer ce trek de la même façon, c'est à dire depuis Sundarijal, village situé à 35 km de la capitale, soit 1 heure en bus pour traverser Kathmandu et sa banlieue.
A kathmandu, il faut aller à l'office du tourisme pour chercher le TIMS (pseudo permis) et payer les taxes (20 euros) pour la traversée du parc naturel de Shivapuri (watershed and wildlife reservation!). Le lendemain, prendre le bus à 8h pour sundarijal et commencer le trek à 09h 09h30 dans la foulée.
Aussi non, il est possible de rejoindre le début du trek bien plus haut, à Dhunche, qui est à 117 km, soit, 10 heures de bus de Katmandou. Pour ceux que cela intéresse : les billets s'achètent directement à la station de bus de Kathmandu (Macha Pohari bus station). A priori au moins 3 bus par jour, 2 "deluxe" (le 1er a 6h30) et 1 "normal". Acheter votre billet la veille mais il est sans doute possible de l'acheter le jour même, en arrivant assez tôt). Coût pour le 'de luxe' 600 NPR. Temps de trajet environ 8-9h.


Permis :

Vous aurez besoin d'un TIMS (2000 NPR), d'une entrée pour le parc du Langtang (3390 NPR) et d'une entrée pour le parc de Shivapuri (a partir de Sundarijal : 500 NPR + 65 NPR / jour).
Le TIMS et permis pour le Langtang peuvent être achetés à Kathmandou (National Tourism Office Board) ou a Dhunche (le bus s'y arrête et attend que les touristes aient procédé aux formalités nécessaires).

Pour le bus :

Au Nord de Thamel, sur la Ring Road. Maccha Pokhari sur Google Maps. 25 minutes a pied de Thamel. Réserver la veille.





Tremblement de terre de 2015 : 

La région a été gravement touchée par le tremblement de terre de 2015. Les stigmates sont visibles entre autres à Gosainkund, Kutumsang, Gophu Bhanjyang mais il y a des hébergements disponibles dans tous ces endroits et bien sûr, dans d'autres villages.

1 Jour : Sundarijal (1370m) – Chisapani (2170m) Distance : 10.5km, +1100m/-300m, 5h

De Sundarijal, 1h de taxi du centre de Kathmandou), sentier balisé (nombreux escaliers) à travers la belle forêt de Shivapuri (permis : 2000 NR). Le sentier passe un petit col avant de redescendre sur le hameau de Chisapani (plusieurs lodges). 

2 Jour : Chisapani (2170m) – Kutumsang (2470m) Distance : 17.5km, +1250m/-1000m, 7h

Descendre l'épaule (piste ou petit sentier coupant les lacets) jusqu'au torrent (hameau bien visible du haut), puis emprunter sur 2-3 km la nouvelle piste en tirant à G. On la quitte à D (cairn) pour gagner le hameau de puis un 1er petit col (2300m, lodge - bon endroit pour le déjeuner) avant le col principal de Jogini Danda à 2400m. La descente se fait à nouveau sur une nouvelle piste jusqu'au fond du vallon suivant (hameau de …, 2100m), un magnifique sentier remonte au col suivant (2520m) avant de redescendre rapidement sur Kutumsang. 

3 jour : Kutumsang (2470m) – Mangen Goth (3220m) Distance : 12.1 km, +1130m / -380m, 5h30

Suivre l'épaule en direction N (chemin évident) jusqu'au col de Kyuda Banjang (3300m, lodge) avant de redescendre aux 2 lodges de Mangen Goth 1.5 km plus loin. Du col, gravir en AR le point de vue à 3500m, magnifique (bifurcation balisée). 

4 jour Mangen Goth (3220m) – Tharepati (3500m) Distance : 7,5km, +750m / -370m, 4h

Suivre toujours l'épaule principale en direction nord, bon sentier ondulant en forêt jusqu'au col de Tharepati (3 lodges). De Tharepati, gravir en AR le point de vue sans nom bien visible du bas (3700m) par une très beau sentier. Celui-ci continue en direction de Phedi pour rejoindre l'itinéraire de Laurebina plus directement, mais il est décrit comme excessivement escarpé et dangereux. 

5 jour : Tharepati (3500m) – Phedi (3650m) Distance : 9,5km, +850m / -700m, 4h30

Prendre le sentier descendant (bifurcation fléchée) depuis les lodges du bas, il redescend jusqu'à 3200m avant d'onduler à flanc jusqu'aux chalets de Gopte (3380m, lodge), le tout à travers une belle forêt. S'ensuit une longue remontée jusqu'à une encoche puis un parcours ondulant et escarpé à travers de grandes pentes évoquant le terrain à chamois des Alpes Tessinoises, remontant pour finir aux 2 lodges spartiates de Phedi. Terrain raide parfois un peu exposé pouvant devenir problématique avec de la neige. 

6 jour : Phedi (3650m) – Gosainkund (4380) Distance : 7,5km, +950m / -220m, 4h

Remonter le sentier serpentant dans le flanc sud de la combe à travers une maigre végétation de maquis puis des pentes de caillasse jamais bien raide jusqu'au col de Laurebina (4610m). Descente versant opposé parfois sur névé (pentes nord) mais le relief est doux et il n'y a pas plus d'1h du col à Gosainkund (5 lodges). 

7 jour : Gosainkund (4380m) – Thulo Syabru (2220m) Distance : 14,5km, +180m / -2340m, 7h

Emprunter le chemin supérieur (pas celui du bas vers le lac ! c'est un cul de sac dominant un verrou avec cascade) remontant des pentes escarpées jusqu'à une encoche. De là, descente facile jusqu'au lodge de Laurebina Yak (3900m). Poursuivre la descente jusqu'aux chalets de Cholangpati, puis quitter l'itinéraire de Dhunche pour prendre le petit sentier à droite descendant abruptement dans la forêt jusqu'aux chalets (2 fermes-auberges) de Mukharka (bon endroit pour déjeuner). Suivre ensuite le sentier plus large menant au gros bourg de Thulo Syabru (> 10 lodges, boutiques, café-internet…). 

8 jour : Thulo Syabru (2200m) – Direction Lama Hôtel – Rimche (2400m) +580m / - 400m 5h30


Nous débutons l'ascension pour nous rendre à Bamboo le long de la Langtang Khola. Le cadre est sympa avec une belle cascade. Après Bamboo, la montée devient nettement plus raide. Bien avant Lama Hôtel, il y a quelques petits lodges familiales où il faut bon d’y passer la nuit, afin d’éviter le groupement de lodges appelé Lama Hôtel, qui lui est surpeuplé de groupes de trekkeurs. Le hameau se nomme Rimche.

9 jour : Rimche (2400m) - Lama Hôtel - Tangshyap où Chamki (3200m). +1300m / -300m 6h

Le sentier continue à grimper à travers la forêt, avec entrevues occasionnelles de Langtang Lirung entre les arbres. À Ghora Tabela (3 000 m), le sentier émerge de la forêt et les montagnes se dressent de chaque côté de la vallée. Le checkpoint de Ghora Tabela nous offrera une petite pause repas.
Après Ghora Tabela, début de la partie habitée de la vallée, le sentier serpente à travers les cultures et longe des murs de mani. Cette vallée peuplée de Sherpas est imprégnée de bouddhisme.

10 jour : Tangshyap où Chamki - Mundu (3870m)

Le sentier continue de grimper doucement et la vallée s'élargit, en passant quelques colonies temporaires utilisées par les éleveurs qui amènent leur bétail à pâturer dans les hauts pâturages pendant l'été.
La suite de la piste est un rappel sombre du tremblement de terre du 25 avril 2015, notamment là où se trouvait autrefois le village de Langtang, avec de nombreuses loges. Depuis plusieurs lodges ont été reconstruits, mais nous continuerons jusque Mundu qui est à une demi-heure plus loin. Les vieilles maisons ici sont un rappel de ce que tous les villages ressemblaient, autrefois, dans cette vallée. La plupart des pavillons et des maisons dans cette zone sont maintenant construits dans un style plus moderne.

11 jour : Mundu - Kyangjin Gompa (3,950 m)

À partir de Mundu, le sentier monte graduellement à travers les pâturages de yaks alors que la vallée s'ouvre plus loin et que les vues deviennent plus étendues. Après avoir traversé plusieurs petits ruisseaux et moraines, le sentier atteint le village de Kyangjin. Ici, il y a un petit monastère et une fromagerie gérée par le gouvernement, qui est un bon endroit pour faire des provisions. C'est le dernier endroit habité de la vallée. 
Etant donné que la journée n’a pas été bien longue, il est possible d’aller encore faire une petite balade dans la vallée pour voir quelques-unes des vues étonnantes ou aller déjà visiter le monastère et la fromagerie.

12 jour : Journée de repos à Kyangjin Gompa et suite des découvertes 

Nombreuses possibilités de belles balades dans les alentours de Kyangjin. Comme la balade au camp de base du Langtang Lirung, à 4500 m rive droite du glacier du Ledrub Lirung. Il n'y a pas âme qui vive bien qu'il y ait quelques yaks. Ou continuer vers Tarche Pesa, via Pana - Digyabasa - et Yala Kharka pour une vue au plus près sur le Tesrko Ri.

13, 14 et 15 jour : Kyanjing Gompa - Rimche

Départ pour la redescente de la vallée par le même chemin qu'à l'aller. C'est à dire, Singdum, Langtang, Thangshyap, Gora Tabela, Lama Hôtel et Rimche. Avec des étapes pas trop longues, histoire de profiter au maximum des derniers jours de ce trek.

16 et 17 jour : Rimche - Syarpa Gaum - Khangjung - Syabru Besi


A Rimche, un chemin part sur la droite et conduit à Syarpa Gaum et Khangjung. Ce sera notre nouvelle direction pour rejoindre la route qui redescend sur Syabru Besi.

18 jour : Syabru Besi - Katmandou

Retour en bus sur Katmandou, 117 km et +/- 10 heures de route.

Fin de nos aventures 2018 au Népal. Quelques jours de repos pour décider de la suite du voyage. Etant donné que l'hiver s'annonce dans la région, il est plus que probable que nous allons partir en Asie du sud-est. Question de retrouver un peu de chaleur et d'enfin faire le Cambodge. Destination que nous avons dû annuler par deux fois. Est-ce que le dicton; jamais deux sans trois, va se confirmer ? that's the question ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire