vendredi 8 septembre 2017

Quelques jours de repos à Lamayuru

Mon circuit 2017 est à présent bel et bien terminé. Rien à dire, ce fut une nouvelle fois une très belle expérience et cela restera incontestablement gravé dans ma mémoire du côté de mes grands souvenirs. Cela aussi bien côté rencontres que sur le plan aventure. Il est évident que pour le moment, beaucoup d'images circulent dans ma tête et il me faudra un peu de temps pour remettre tout cela dans l'ordre chronologique où elles se sont déroulées. Lorsque je serai rentré à la maison, il ne me restera qu'à retracer ces trois mois de voyage sur mon blog, ce qui est loin d'être gagné !! 
Mais pour le moment, je suis, comme on dit, en roue libre et je compte mettre ce temps à profit pour, dans un premier temps, faire une nouvelle série de photos sur l'art bouddhique que l'on retrouve, en cherchant bien, ici au monastère. Demain,  je ferai une belle balade dans les alentours proches du gonpa.








Visite du Sengge Lhakhang, le dernier vestige du gonpa originel du XIIIème siècle, monument historique classé et protégé, qui est toujours porte fermée. J'ai été obligé de trouver le moine qui possédait la clé et ainsi, avoir le privilège de pouvoir y entrer à un autre moment que lors du festival du gonpa. Un grand merci à lui.
Ce temple n'est pas très grand, il ne possède que deux petites pièces, mais il est par contre très intéressant.



Ici le personnage principalest le 5ème Dhyani Bouddha: Vairocana,entouré par les quatre autres Dhyanis Bouddha: Amitabha, Amoghasuddhi, Akshobhya et RatnaSambhava.


Hélas, les fresques murales sont dans un état lamentable.


Dans la deuxième pièce se trouve le petit et ancien Gonkhang abritant trois statues courroucées: Yamantaka, Hayagriva et Mahakala.





Maintenant, je vais voir un autre Dukhang.



A première vue, la salle de prières n'est pas extraordinaire ......




....... mais le plus incroyable, ce sont les fresques murales, qui, comme celles du Gonkhang ont aussi été dégradées par des infiltrations d'eau, mais dans l'ensemble, elles sont encore toutes entières.





Le plus compliqué, c'est de les photographier, car elles sont dans dans une telle pénombre que j'ai du mal à voir ce que je fais. C'est d'ailleurs sur l'écran de mon appareil que je vois les oeuvres et leurs couleurs. C'est complètement fou et le résultat est encore convenable.


Véritablement une très belle découverte que je viens de faire, vu que je ne connaissais absolument pas ce temple. 
Comme quoi, il est intéressant de prendre son temps pour visiter un gonpa. Evidemment, il faut aussi que les portes s'ouvrent.
Je retourne cette fois dans la grande salle de prières ....




 ...... pour voir la grotte de Yungdrung dans laquelle a médité le Mahasiddha Norapo au XIème siècle.

A l'étage se trouve le Chenrezig Lhakhang.





Temple bien mystérieux dont je n'ai pas trop de renseignements.


La journée fut longue et très intéressante, il est temps maintenant de retourner à la guesthouse Tharpaling.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire