dimanche 9 juillet 2006

Ladakh. V

SARCHU – KEYLONG

Malgré les 2 couettes pliées en 2, il a fait glacial cette nuit. L’eau du ruisseau est gelée. Heureusement, le soleil réchauffe vite l’atmosphère.
7h : debout. Petit déjeuner au soleil.
7h45 : la jeep démarre pour de la piste montagneuse. La piste est dégagée, mais sur les côtés, il y a encore beaucoup de neige.

4883 m : Baralatcha est le point culminant de ce paysage magnifique, avec le lac Deepaktal encore gelé à cette heure matinale.
Beaucoup de camions sur la piste.










Nous arrivons à Keylong après une longue descente à flanc de montagne. Situé dans une vallée fertile à 3349 m, Keylong regorge de boutiques et d’hôtels.
Pour nous, hôtel de luxe, Tashi Deleg, avec eau chaude, draps de lit, serviettes, électricité, petit salon, 2 pièces (2 chambres). 

15h : nous partons en balade jusqu’au Khardong gompa, monastère vieux de 9 siècles. Il se dresse en face de Keylong de l’autre côté de la vallée de la Bhaga. Descente jusqu’au pont surplombant la rivière, puis montée raide (+/- 4 km) mais par des escaliers, d’abord jusqu’au village, puis jusqu’au monastère.






 Retour vers 18 h à l’hôtel pour y souper.

KEYLONG – VASHIST

Notre chauffeur veut être vite rentré chez lui, du coup le départ est prévu pour 6h.
Mais se lever à 5h30 avec une douche chaude est presque un délice.

La piste-route est toujours aussi mauvaise. Après avoir suivi la rivière, nous remontons vers les sommets, avec des paysages remarquables avec le lever du soleil sur les montagnes.
Nous arrivons vers 9h au col Rohtang La à 3980 m. Bien que moins élevé, il y a plus de neige ici que sur les cols précédents.
Au col, les touristes indiens sont légion pour voir et toucher un peu de neige sale.
Il y en a même qui skient. Comme ils ne sont pas habitués au froid, de nombreuses échoppes louent des manteaux de fausses fourrures et des bottes. Les femmes en sari avec ces manteaux sur le dos sont plutôt rigolotes.
Pour redescendre vers Manali, c’est plutôt le calvaire : il y a des centaines de voitures qui montent vers ce col. Il n’y aura pas assez de neige pour tout le monde !
Après les pentes désertiques, nous traversons une forêt de pins par une série d'épingles à cheveux.
Nous arrivons vers 11 h à Vashist, situé à 2 km de Manali. C’est la cohue, beaucoup de touristes pour le week-end. Nous mettons une heure pour trouver un hôtel.
Nous nous reposons sur la terrasse de notre chambre. Balade dans le village, puis nous descendons les 2 km à pied pour rejoindre Manali (à 2050 m). Pas terrible ! C’est la nouvelle ville remplie d’hôtels et de boutiques à souvenirs pour touristes.
Nous remontons à Vashist en rickshaw, malgré les embouteillages au niveau du pont.
Bière et pop corn à la terrasse de notre chambre.
De nouveau un petit tour dans le village. Malgré ce que dit le guide Lonely, il ne reste presque plus rien des anciennes maisons en pierre et avec des balcons en bois. Visite du temple de Vashist qui comporte des thermes publics d’eau chaude où les hommes et les femmes se baignent séparément. L’ambiance y est détruite par les nombreux touristes envahissants et les baba-cool post soixante-huitards attirés par le cannabis qui pousse en quantité dans le coin. Je me fais jeter par une droguée.  







 Souper chez Fernandel



Aucun commentaire:

Publier un commentaire