dimanche 22 août 2021

Préparation de départ pour le Khumbu en octobre 2021

 Le festival Mani Rimdu est célébré aux monastères de Tengboche, Thame et Chiwong dans le Solukhumbu au Népal. Il s'agit d'une cérémonie sacrée et d'une série d'événements d'autonomisation. C'est une séquence de dix-neuf jours de célébration, qui se termine par trois jours de festival public. Les Sherpa ont le temps de se rassembler et de célébrer ce festival avec la communauté monastique. Lamas et Sherpa se réunissent au monastère pendant cinq jours pour le bien-être du monde. Les démons sont réprimés et les vertueux sont récompensés. Les moines portent des masques élaborés, des costumes et, à travers une série de danses rituelles des lamas, dramatisent le triomphe du bouddhisme sur le Bon.

 Le dernier jour est réservé aux danses humoristiques et aux chants de prières. Des centaines de locaux et de touristes étrangers assistent au spectacle. Ce trek vous récompense en voyant la culture réelle et idéale du peuple Sherpa et par de superbes vues pittoresques de l'Himalaya.

Quand se déroule exactement le festival Mani Rimdu pour l'année 2021 ?

La date de la fête de Mani Rimdu est fixée selon le calendrier lunaire tibétain. C'est le chef lama du monastère de Tengboche qui annonce les dates. Le festival Mani Rimdu se déroule le 9e mois tibétain, qui tombe généralement en octobre ou en novembre à la pleine lune. Pour l'année 2021, le festival est fixé aux 20, 21 et 22 octobre.

Me voilà déjà fixé sur les dates. Même si elles sont aléatoires, puisque dans un premier temps les dates étaient du 27 au 29 octobre. 

Je vais maintenant pouvoir me renseigner à l'ambassade du Népal pour l'octroi de mon visa. Avant le covid, il était possible de l'obtenir directement à l'aéroport de Katmandou. Est ce encore possible aujourd'hui ? Je devrai probablement aussi avoir d'autres documents pour pouvoir rentrer dans le pays. Il semblerait que pour être admis, les voyageurs doivent présenter un COVID 19 Rapport négatif effectué dans les 72 heures précédant le départ.

Le Népal a repris ses vols internationaux avec Kuala, Istanbul, Dammam et le Koweït depuis le 24 juin.

Dernières informations pour être admis au Népal :

Dispositions en vigueur sur le territoire népalais.

Depuis le 29 avril 2021, en raison de l’augmentation rapide du nombre de contaminations à la Covid-19 au Népal, les autorités népalaises ont mis en place de nouvelles mesures restrictives. Dans ce contexte, et étant donné la surcharge actuelle des infrastructures médicales locales, il est fortement déconseillé de se rendre au Népal. 

Les vols domestiques et internationaux opèrent sur une base limitée. Les frontières terrestres restent fermées. 

A l’arrivée, les voyageurs devront présenter :

un test PCR, ou équivalent (Gene Xpert/True NAAT), négatif de moins 72 heures. Selon le pays de provenance, le test présentera une photographie et un code barre ou QR code. Il convient de se renseigner auprès de l’ambassade du Népal de son pays de résidence. Les enfants de moins de 5 ans sont dispensés de test PCR ;

le formulaire ARMS à compléter et à imprimer.

Les voyageurs qui présentent la preuve d’un schéma vaccinal complet doivent s’engager à effectuer un auto-isolement de 7 jours. 

Les voyageurs qui ne sont pas en mesure de présenter la preuve d’un schéma vaccinal complet devront effectuer un auto-isolement de 7 jours dans un hôtel désigné par le gouvernement népalais, à leurs frais, et réaliser un test PCR à l’issue des 7 jours de quarantaine. La liste des hôtels est disponible sur le site du département du Tourisme. 

Il convient de se tenir informé régulièrement de l’évolution de la situation et des mesures sanitaires prises par les autorités népalaises, notamment en consultant la rubrique Dernière minute des Conseils aux voyageurs et, pour les personnes qui se trouvent au Népal, en consultant le site du ministère de la santé népalais (en anglais), du Nepal Tourism Board (en anglais) et en se renseignant auprès du Chief District Officer de leur district. 

1/ Conditions de séjour 

En raison de l’augmentation rapide du nombre de contaminations à la COVID-19, les autorités népalaises ont annoncé de nouvelles mesures sanitaires en vigueur jusqu’à nouvel ordre. Il convient de noter notamment que : 

Ces mesures sont valables pour les districts de Katmandou, Lalitpur et Bhaktapur.

En province et pour tous les autres districts, le gouvernement népalais a autorisé les autorités locales à mettre en œuvre, avec un préavis de 24 heures, des mesures adaptées à leur situation. Ainsi, des confinements complets ou partiels sont imposés dans certaines localités. Pour plus d’information, il convient de se renseigner auprès du Chief District Officer du district concerné.

Interdiction de circuler après 20 heures pour tous les véhicules privés et publics.

Interdiction des réunions, conférences, séminaires, formation et fermeture des salles de cinéma, salles des fêtes, piscines, centres commerciaux, lieux de divertissement, salons, instituts de beauté, gymnases, sports de groupe, bibliothèques, musées, zoos, etc.

Les magasins sont ouverts jusqu’à 19 heures et il convient d’y respecter strictement les gestes barrières.

Toute infraction aux mesures sanitaires fera l’objet d’une amende.

Il convient d’appliquer strictement le protocole sanitaire mis en place par les autorités : lavage des mains, usage du gel hydro alcoolique, port du masque, distanciation physique. 

En cas de test positif, il convient de s’isoler pour une durée de 10 jours à compter des premiers symptômes (ou 10 jours à partir du test positif en l’absence de symptômes).

En cas de température au dixième jour, il convient d’attendre 48 heures supplémentaires après la disparition de la fièvre pour terminer son isolement.

Si l’on a des difficultés à respirer, il est recommandé d’appeler immédiatement un médecin. 

Le gouvernement népalais a communiqué une liste d’établissements médicaux publics et les personnes à contacter en cas d’urgence médicale, consultable sur le site du Nepal Tourism Board (en anglais). 

Numéros de téléphone d’urgence pour la vallée de Katmandou : 

Ministère de la Santé (Ministry of Health and Population) : 1133 (24h/ 24) et 1115 (de 6 heures à 22 heures).

Pour des consultations, respirateur, (ICU-Ventilator, ambulance) : +977-9851255837 et +977-9851255839.

Pour une ambulance : 102.

Régularisation des visas : 

Toute situation irrégulière est soumise à la réglementation népalaise et entraîne le paiement de pénalités. 

Le 1er juillet 2021, le gouvernement népalais a publié une nouvelle notice sur la reprise des services de visas. Il est particulièrement recommandé de la consulter sur le site du Département de l’Immigration népalais en anglais. La notice indique notamment que : 

les étrangers demandant un renouvellement de visa pour continuer leur séjour au Népal à partir du 9 juillet 2021, ou les étrangers partant du Népal à partir du 16 juillet 2021, devront payer tous les frais prévu par la réglementation en vigueur ;

la restriction de la limite de séjour de 150 jours pour le visa touristique au Népal peut être prolongée jusqu’à 210 jours compte tenu du confinement.

3/ Sortie du territoire népalais 

Toute personne qui le souhaite peut quitter le Népal, dans la mesure où elle est en règle avec l’Immigration népalaise et où elle satisfait toutes les réglementations mises en place par les autorités du pays de destination, notamment au regard de la situation sanitaire. 

En raison de la situation sanitaire actuelle, seuls certains hôpitaux sont désormais habilités à faire des tests COVID et à délivrer des certificats avant le départ. 

Avant le départ, il revient également au voyageur de vérifier avec la compagnie aérienne la date à laquelle le test PCR devra être effectué : certaines compagnies exigent un test effectué moins de 48 heures avant l’embarquement. 

Il revient au voyageur de vérifier également les conditions requises par son pays de destination. Certains pays exigent un test PCR réalisé moins de 48 heures avant l’entrée sur leur territoire. 

A noter que les laboratoires/ hôpitaux chargés de réaliser les tests PCR au Népal sont surchargés : à certains hôpitaux, une file d’attente de 2 heures pour effectuer un test a été constatée. 

Il est désormais demandé pour les tests PCR la présentation d’une photo d’identité.

........ Décidément, voyager est devenu un peu plus compliqué, voire impossible de nos jours !!

Autrement dit, j'attendrai 2022 pour faire un trek au Népal.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire